se soigner seul

10 conseils pour se soigner tout seul

Publié le

Les médicaments sont des produits de soin que l’on prend avec précaution, pour prévenir une maladie, en cas de signes avant-coureurs d’une réaction allergique ou d’un dysfonctionnement d’un organe de notre corps.

par

L’automédication peut avoir des effets secondaires et comporte des risques pour la santé. Pour prévenir ses effets, 10 recommandations sont à prendre en compte :

1-Ne ne pas prendre de risques inutiles.

Sachant que certains médicaments pourraient avoir des effets nocifs pour la santé, il est impératif de consulter un médecin.

2-Prendre des médicaments d’une posologie simple

Avec une méthodologie de prise raisonnée, limitée et distancée dans le temps. Par prévention, il est recommandé de prendre un médicament avec une simple substance active et prendre soin de ne pas s’exposer à la consommation de médicaments complexes, ayant des risques d’hypertension, de réaction allergique, etc.

3-Suivre correctement le conseil de votre pharmacien ou les prescriptions de la notice du traitement choisi

Afin d’éviter les conséquences néfastes des effets secondaires et tout risque inutile pour la santé.

4-Eviter l’alcool et ses dérivés.

Certains médicaments interagissent avec les boissons alcoolisées et leur qualité d’action est alors réduite, les rendant inutiles ou bien augmentant le risque d’hypotension, d’insuffisance hépatique, rénale, ou autre.

5-Ne pas prendre le médicament d’autrui.

Il est inutile d’appliquer l’automédication d’une autre personne ; si un médicament se révèle très efficace pour un proche, cela ne signifie pas qu’il est bénéfique pour votre mal. Il peut même s’avérer inutile ou sans effet pour vous. Consulter son médecin traitant.

6-Conserver les médicaments dans un endroit à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Les médicaments doivent être rangés dans un endroit sec, loin des sources lumineuses et d’un excès d’humidité.

7-Ne ne pas jeter les médicaments.

Les médicaments ont des dates de péremption, il est important de les respecter. Garder les médicaments périmés chez soi, à l’abri, et ne pas les jeter n’importe où dans la nature, afin de ne pas polluer. On peut ensuite les rapporter chez son pharmacien.

8-Un médicament sans ordonnance est à éviter en cas de grossesse ou en période d’allaitement.

Limiter toute automédication et, au mieux, s’abstenir pour ne pas transmettre au bébé une substance active à risques, ou être exposée à un risque accru d’interaction médicamenteuse.

9-Informer le médecin traitant par rapport à son automédication.

Indiquer à son médecin traitant la liste des médicaments que l’on a utilisé pour se soigner est nécessaire, surtout si le praticien va prescrire un nouveau traitement, et ce afin de ne pas prendre de risques.

10- En cas de traitement d’une maladie chronique, ne pas prendre un médicament sans ordonnance.

Il est inutile d’augmenter les risques (importante hypotension, allergies, hémorragies…) sous l’effet d’interaction entre différents médicaments. Associer l’aspirine à un anticoagulant peut provoquer une grave hémorragie interne, par exemple.