moustique vecteur du paludisme

25 avril : La journée mondiale du paludisme

Publié le

La journée mondiale du paludisme est célébrée comme chaque année à la date du 25 avril. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a opté pour l’année 2018 pour le thème : «Prêts pour vaincre le paludisme ».

par

«Prêts pour vaincre le paludisme »

C’est une thématique qui met en exergue l’implication des professionnels de la santé, les membres de la société civile, les collectivités communautaires et les citoyens pour l’éradication de cette épidémie d’ici l’année 2030 particulièrement pour les pays les plus touchés comme ceux de l’Afrique de l’Ouest.

Il s’agit d’un objectif mondial commun avec un monde sans paludisme. Le paludisme ou malaria est une maladie infectieuse qui génère de la fièvre et des troubles digestifs. Elle est engendrée par un moustique, un Anophèle qui est le vecteur inoculant un parasite du genre Plasmodium, se propageant dans la nature et entraînant la contamination parasitaire des individus. Le test de diagnostic rapide (TDR) pour la maladie existe et il est appliqué lors d’une consultation pour toute suspicion de la pathologie infectieuse. Les moyens de prévention renferment le mode de vie hygiéno-diététique, le maintien la propreté, l’évitement des écosystèmes souillés et impropres, le placement de moustiquaires.
Sans des mesures urgentes, les progrès majeurs dans la lutte contre le paludisme sont compromis. Lors de cette Journée mondiale, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) demande d’investir davantage et d’étendre la couverture des outils qui ont fait leur preuve pour prévenir, diagnostiquer et soigner le paludisme.
En 2016, il y a eu un nombre de 216 millions de cas de paludisme, on a évalué 445 mille décès par cette affection parasitaire et une attribution de 2,7 milliards de dollars attribués à cette affection parasitaire.