A la Une

Attention les yeux

Publié le
Attention les yeux

La vue est une fonction sensorielle précieuse. Le soleil, s’il nous est indispensable, peut se révéler pour notre vue un ennemi impitoyable pouvant entraîner des lésions très sévères. Nos yeux ont besoin d’une protection optimale afin que notre capital soit préservé. Quels sont les risques de l’exposition aux UV? Comment se protéger ? La rédaction s’est penchée à la loupe sur le sujet.

par Ema Farès

Les types des rayons solaires

Il existe différents types de rayons solaires qui sont plus ou moins nuisibles aux yeux. On distingue :
-Les rayons de lumière visible : ils ne sont pas dangereux et nous  permettent d’avoir une vue de ce qui nous entoure.
-Les rayons de lumière bleue : ce sont des rayons  à haute énergie.  Ces rayons sont  parfois à l’origine de l’apparition de certaines pathologies de la vision comme la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et l’altération du cristallin avec l’apparition d’une cataracte précoce.
-Les rayons infrarouges : ce sont des rayons de faible énergie. L’exposition modérée n’induit aucun risque pour les yeux.
-Les rayons UV : ces rayons sont invisibles et constituent trois types de rayonnements : les rayons UVA, UVB et UVC. Les rayons UVA sont très nocifs et peuvent accélérer l’opacité du cristallin, altérer la rétine et provoquer une perte de la vue. Les rayons UVB peuvent engendrer des inflammations au niveau de la cornée. Ils sont parfois  à l’origine d’irritations extrêmement douloureuses et peuvent endommager d’une manière irréversible la cornée. Les UVC sont  presque totalement arrêtés par la couche d’ozone.

L’exposition directe et indirecte aux rayonnements UV

L’exposition aux rayons solaires peut être directe ou indirecte. L’exposition directe est associée à la latitude et à l’altitude. En effet, selon la latitude,  le rayonnement sera à plus ou moins fort rayonnement UV. Au niveau de l’hémisphère nord, ce sont les mois de juin et de juillet qui sont les plus dangereux. Quant à  l’hémisphère sud, ce sont les périodes allant de décembre à janvier, qui présentent un risque de nocivité. Pendant ces périodes, une protection solaire est nécessaire de 12 h à 16 h. Par ailleurs, l’intensité des rayons UV s’élève avec l’altitude. L’atmosphère qui absorbe une part des UV est moins dense quand l’altitude est haute.

Les effets nuisibles du soleil sur les yeux

Les dangers du soleil sont très connus pour la peau, mais les risques graves encourus pour les yeux restent parfois méconnus.  Les risques de lésions oculaires,  cataracte précoce ou encore cancer au niveau de la bordure des yeux peuvent être diagnostiqués. Les lésions dues au soleil peuvent atteindre les paupières, sa surface interne, le blanc de l’œil entraînant des inflammations oculaires. La cornée est la première partie filtrante qui peut être altérée par une exposition  intense au soleil, pendant plus de 60 minutes sans protection, entraînant l’apparition d’une kératite. En outre, une exposition prolongée aux rayonnements solaires peut être à l’origine d’une cataracte précoce. Il s’agit de l’opacité du cristallin qui peut survenir à un âge jeune, dès 20 ans. C’est pour cette raison que les enfants doivent être protégés d’une manière optimale. Les rayons UV et la lumière bleue peuvent entraîner des lésions au niveau de la couche profonde de l’œil. Il s’agit de  l’atteinte de la rétine, avec l’apparition d’une dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Cette dégénérescence entraîne une baisse de la vue et peut entraîner la perte de la  vision centrale et par conséquent une cécité.

Les moyens de protection solaire des yeux

Il existe une panoplie de mesures à adopter pour protéger ses yeux du soleil. Parmi ces mesures de protection :

-1- La protection optimale des enfants  du soleil

Il est à souligner que le cristallin des jeunes enfants est fragile. Il n’assure pas une protection complète des yeux face aux rayons UV. Donc la rétine des enfants perçoit beaucoup plus de rayons solaires nocifs que les adultes. En effet, avant l’âge de 12 mois, 90 % des rayons UVA et plus de 50 % des rayons UVB surviennent au niveau de la rétine. Par ailleurs, entre l’âge de 10 ans et 13 ans, 60 % des rayonnements UVA et près de 25 % des rayons UVB arrivent au niveau de la rétine. Entre 18 et 20 ans, les rayonnements UV sont empêchés d’atteindre la rétine grâce au cristallin.  Depuis  plusieurs années, les opticiens en association avec les ophtalmologues ont mis en place des verres solaires adaptés aux plus petits.

-2- L’application d’un écran ou d’une crème solaire

Les consommateurs sont de plus en plus conscients de l’intérêt de la protection des rayons solaires. Il s’agit  d’adopter une protection convenable et optimale pour préserver sa peau et la bordure des yeux. Alors pour garantir une bonne protection,  l’idéal est d’adopter une crème solaire d’indice de protection 50. Il  est important d’avoir une protection quotidienne au cours d’une exposition  au soleil, soit lors d’une baignade, d’une promenade, d’une activité sportive, de jardinage ou toute autre activité.

-3- Le port de lunettes solaires  et la protection régulière contre les rayons UV

Il est très important de  bien choisir ses lunettes de soleil, l’indice de protection et la qualité des verres solaires et s’assurer qu’on protège correctement ses yeux. En fait, il est à noter que ce n’est pas la teinte des verres qui permet une protection des yeux au soleil mais le filtre. C’est pour cette raison  qu’il faut s’assurer d’avoir un bon filtre avec l’achat de lunettes avec la mention de la marque CE (Conformité Européenne), qui est un gage de sécurité. Les verres doivent être dotés d’un filtre UV 100 %.  Par ailleurs, il faut bien protéger ses lunettes, puisque, le sable constitue un ennemi des verres, peut les rayer et diminuer leur effet protecteur. Porter ses lunettes au soleil permet de pallier à des risques de picotements, des sensations de brûlures et des inflammations au niveau des yeux. 

L’avis du spécialiste  Dr Skander Kammoun  Ophtalmologue

Quels sont les méfaits du soleil sur les yeux ?

Le soleil présente des effets nocifs pour les yeux. Surtout que notre pays est très ensoleillé durant pratiquement la moitié de l’année ou plus.  Les méfaits d’une exposition au soleil sur tout l’organisme et surtout sur la peau et notamment les yeux au niveau des paupières, au niveau du cristallin,  peut entraîner une cataracte, au niveau de la rétine, les rayons ultraviolets peuvent endommager les cellules rétiniennes et les photorécepteurs. Il y a un effet cumulatif. C’est pour cette raison qu’il est important de protéger les yeux depuis  le plus jeune âge pour prévenir la survenue de complications immédiates et tardives, à un âge plus avancé, c’est-à-dire, à un âge adulte.
Les complications immédiates les plus importantes concernent l’atteinte de la cornée qui peut entraîner une  inflammation de celle-ci  surtout lors d’une exposition en mer ou en  montagne. Les rayons lumineux vont atteindre la cornée et provoquer une kératite cornéenne. Cette atteinte cornéenne induit des douleurs, une rougeur associée à une photophobie à la lumière et un larmoiement intense. Les effets immédiats des rayons ultraviolets réfléchis par la surface de l’eau peuvent entraîner à moyen et à plus long terme une  cataracte. Généralement, elle survient vers 60-65 ans mais dans un pays ensoleillé comme le nôtre, elle peut survenir à un âge plus précoce, justement à cause du soleil et l’effet des rayons ultraviolets.

Les complications tardives sont la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) qui est l’atteinte de la macula qui se produit par des mécanismes et plusieurs facteurs destructeurs des  cellules photo-réceptrices, entre autres par le soleil et les rayons ultraviolets.

Il n’y a pas un risque de glaucome. Le glaucome est une maladie multifactorielle et surtout héréditaire et le soleil n’intervient pas dans la survenue d’une tension oculaire.

A long terme, une atteinte tumorale au niveau de la paupière peut être diagnostiquée. Il s’agit de carcinomes cellulaires, basosipinocellulaires de la paupière dus à une atteinte cutanée comme pour tout le reste du corps, par une exposition prolongée au soleil. D’où l’importance de se protéger les yeux.

Quelles recommandations pour  protéger ses yeux et prévenir des anomalies oculaires ?

Il est déjà important d’éviter l’exposition prolongée au soleil. En revanche, parfois certaines professions ne permettent pas d’éviter l’exposition. Le port de lunettes solaires certifiées, parce qu’il y a des lunettes de soleil qui sont vendus sur le marché parallèle, et qui ne disposent pas de filtres pour arrêter les rayons ultraviolets, qui sont ainsi nocifs, donnent une mauvaise protection des yeux et induisent une dilatation oculaire. En fait, avec des lunettes solaires opaques, la pupille devient plus dilatée. Mais si les verres sont de mauvaise qualité, alors ils laissent passer les rayons ultraviolets et les rayons qui passeront à travers la rétine seront plus nombreux. Par conséquent, il faut que les verres soient de bonne qualité et certifiés. On les trouve dans les magasins d’optique spécialisés. Par ailleurs, il est essentiel d’associer à la protection oculaire, le port d’une casquette ou d’un chapeau, c’est très important. En fait, les lunettes solaires protègent contre une grande partie des rayons. Mais les rayons descendants verticaux, peuvent passer. L’idéal est donc d’avoir une casquette ou un chapeau associé à des lunettes de soleil pour assurer une meilleure protection.

Un message à nos lecteurs de  Livret Santé ?

Vu que c’est la période estivale et l’été, tout le monde veut profiter de nos plages et du soleil, entre autres et donc il faut joindre l’utile à l’agréable, profiter des vacances tout en se protégeant pour éviter des complications qui peuvent être néfastes à la vision suite à l’exposition au soleil et tout ira bien. Il n’y a pas à s’inquiéter si vous suivez tous les conseils de protection.