A la Une

Dépression : 10 symptômes pour la détecter

Publié le
Dépression : 10 symptômes pour la détecter

Vous vous sentez fatigué et triste. Vous n’avez plus goût à rien, avec en prime un fort sentiment d’anxiété ? Et si c’était le début d’une dépression ? Beaucoup la confondent avec une simple tristesse passagère. Or, pour mieux sortir de l’impasse, il est important de détecter une dépression dès ses premiers symptômes. Voici les 10 signes qui ne trompent pas.

par Soumaya Farhat

Vie stressante et pesante, travail éreintant, voilà le quotidien de beaucoup de Tunisiens. De toutes les maladies psychiques, la dépression détient le premier rang avec 2% de personnes atteintes. Pourtant, ce chiffre déjà alarmiste est loin de refléter la réalité, puisqu’un bon nombre de malades confondent dépression et légère déprime et attendent tranquillement que ça passe… D’autres craignent de franchir le pas pour consulter un spécialiste, sans doute à cause de la peur du regard des autres ! Il faut savoir pourtant que la dépression est une vraie maladie qu’il faut soigner. Détectez-la avant qu’elle ne prenne le dessus sur votre vie.

1- Un sentiment de profonde tristesse

C’est sans doute le signe de la dépression par excellence. Une personne déprimée n’arrive pas à se défaire de sa tristesse et de son désespoir. Elle s’enferme dans une espèce de trou noir avec pour seuls compagnons ses angoisses et ses problèmes. Elle a l’impression que rien de bon ne peut lui arriver et a tendance à tout dramatiser. Même les petites contrariétés du quotidien lui paraissent insurmontables.

h2>2- Les idées noires l’emportent

La peur l’emporte sur tout. Les idées noires pullulent dans la tête du dépressif. Il perd entièrement sa bonne humeur et refuse de communiquer avec son entourage. Il devient taciturne et préfère s’isoler avec ses idées morbides, voire suicidaires, qui peuvent le pousser à tenter de mettre fin à ses jours.

3- La perte de confiance en soi

La dépression commence souvent par une auto-dévalorisation. Le malade se sent inutile, il a peur de prendre des initiatives et pense qu’il est tout simplement « un incapable ». Cette perte de l’estime de soi s’accompagne d’un constant sentiment d’échec et de déception. Il ne se pardonne aucune erreur. Son pessimisme le conduit à fuir les autres, même les personnes qu’il aime.

4- Le dégoût

Rien n’a plus d’intérêt, même les activités les plus appréciées autrefois. Tout devient insipide. Le dépressif est envahi par une lassitude et une fatigue permanentes. Il renonce à toutes les activités du quotidien, se replie sur lui-même et se complaît dans sa routine. Il perd son énergie et vit au ralenti.

5- Irritabilité et angoisse

Le dépressif se plaint de tout, tout l’irrite, tout est sujet de tension. Cet excès de colère et d’agressivité lui sert à masquer son angoisse et sa solitude. Il devient de plus en plus acariâtre, au point que toute communication avec les autres peut dégénérer en dispute..

6- Des oublis à répétition

Il s’apprête à faire quelque chose puis il oublie ce qu’il avait décidé de faire. Il range ses affaires ensuite il ne se souvient plus de l’endroit… Le dépressif est constamment étourdi et distrait. Il devient difficile pour lui de mémoriser même les tâches simples du quotidien.

7- Des problèmes de concentration

Quand on souffre de dépression, les facultés intellectuelles sont affectées. La concentration et la réflexion deviennent difficiles. Toute décision si simple soit-elle, paraît un obstacle infranchissable.

8- Des changements du cycle du sommeil

Les changements au niveau du cycle du sommeil sont à prendre au sérieux. Certains se tournent et se retournent des dizaines de fois dans leur lit, il leur est impossible de fermer l’oeil malgré la fatigue. Ou bien, ils se réveillent au milieu de la nuit sans pouvoir se rendormir. D’autres, au contraire, s’endorment à n’importe quelle heure de la journée, sont saisis par une fatigue qui les engourdit et les empêche de vivre. Tous ces signes ne doivent pas être ignorés car ils témoignent d’une dépression.

9- Les variations de poids

Le début d’une dépression est souvent accompagné par des variations de poids importantes. Dans la plupart des cas, c’est dû à la boulimie ou à l’anorexie.

10- Des douleurs incompréhensibles

La dépression se manifeste aussi par des signes physiques. Elle est accompagnée de constipation, de douleurs abdominales, des maux de tête et de ventre. On parle alors d’une dépression masquée.

Mélancolie : le visage sombre de la dépression

Si en plus de tous les signes cités plus haut, on retrouve un sentiment profond de culpabilité, il s’agit alors de la forme la plus redoutable de la dépression à savoir « la mélancolie ». Dans ce cas, il vaut mieux être vigilant parce que les idées suicidaires prennent le dessus.