A la Une

Eteignez le feu qui brûle en vous !

Publié le
Eteignez le feu qui brûle en vous !

Sans explications, ou presque, il suffit que vous mangiez un petit morceau pour vous retrouver avec ce reflux gastrique qui vous gâche la vie ! Ça brûle, ça dérange et vous ne savez pas comment y mettre fin ! Pourtant en suivant quelques recommandations simples, vous pouvez en venir à bout !

par Nour Bouakline

Faites-en l’expérience !
Certains aliments auront tendance à accroître vos problèmes de douleurs gastriques.
Les brûlures d’estomac sont aggravées par la prise de ces aliments. Par exemple, les aliments qui contiennent de la caféine ou de la théine sont à bannir, puisqu’ils favorisent le relâchement du sphincter. Il faudrait donc s’abstenir de consommer du café, du chocolat, du thé, des boissons à base de cola.

 

Dans les aliments, il y a les méchants…

Mais ce n’est pas tout ! Le gras, aussi, n’est pas vraiment votre ami à cause de son action très lente sur la digestion. Évitez donc, les viandes grasses, les pâtisseries, les frites…

Les aliments acides et épicés devraient également être consommés, avec grande modération. Ils ont tendance à augmenter l’acidité déjà produite par l’estomac et à enflammer davantage les parois de l’œsophage. D’autres aliments sont aussi à limiter (voire interdire) : les agrumes (citron, pamplemousse, orange, lime), la menthe verte, la menthe poivrée et la tomate.

Evitez aussi de trop manger durant votre repas. Il est préférable de prendre de plus petits repas de manière plus fréquente.

 

Mangez des fibres ! 

Les fibres protègent l’intestin et améliorent la digestion. C’est donc naturellement, qu’ils sont conseillés en cas de brûlures d’estomac. Pour cela, préférez les aliments riches en fibres comme les fibres contenues principalement dans les céréales à grains entiers et les fruits et légumes (poire, pomme, courgette…).

Autre conseils : les aliments riches en antioxydants vous aideront également à lutter contre les brûlures d’estomac.

 

Et puis, changez de mode de vie !

Certaines habitudes de vie augmentent les risques de souffrir de brûlures d’estomac, et notamment le tabagisme. Chez un fumeur, la cicatrisation des lésions dans l’œsophage est ralentie par le tabac. Le fonctionnement du sphincter se trouve également affecté.

Evitez aussi, toute situation de stress. Si vous vivez une situation particulièrement stressante, tentez de vous détendre avec une musique douce, lors d’une séance de relaxation ou sortez pendre l’air !

Prévoyez de manger votre dernier repas 3 à 4 heures avant l’heure du coucher. Puis élevez aussi votre oreiller, car la position allongée favorise les reflux gastro-œsophagien.