A la Une

Je ne peux pas me marier

Publié le
Je ne peux pas me marier

Il tombe raide amoureux de vous dès les premières secondes, la première semaine se passe à merveille, vous êtes comme sur un nuage, il vous dit que vous avez changé sa vie. A peine un mois passé il ne veut plus décrocher au téléphone, ensuite il vous envoie un SMS : « Désolé, je réalise que je ne veux pas me marier. Je te souhaite tout le bonheur du monde »

par Sondes Khribi Khalifa

Ça alors ! Comment ça se fait qu’il ait changé radicalement d’avis en si peu de temps ? Pourquoi les hommes vous tombent dessus comme les mouches sur le miel ensuite ils fuient ?
Voici une piste pour comprendre, mais surtout des solutions.

Le mariage : un mal nécessaire ?

Il y a deux catégories de filles en Tunisie. Celles pour qui le mariage est un mal nécessaire, et celles pour qui le mariage est le but de la vie, la consécration, un peu comme la Coupe du monde de football pour les fans de foot.

Pour la première catégorie, certains événements de la vie ont forgé une certaine représentation des hommes. Des êtres égoïstes, malhonnêtes, radins et indignes de confiance. Au premier quart de tour ils draguent tout ce qui bouge. Impossible de leur faire confiance, mais puisqu’il faut bien se marier pour devenir UNE FEMME il va falloir avaler la pilule en silence. Il est en effet nécessaire de passer par la case mariage pour la plupart des jeunes filles afin de devenir Mme untel. C’est la clé pour acquérir un statut social d’individu à part entière. La jeune femme non mariée, ainsi que l’enfant, sont des êtres en devenir. Ce n’est pas le cas de l’homme, l’homme est individu complet dès la maturité. Nous sommes une société très traditionnelle au fond, qu’est-ce que vous croyez ?! « Tu as beau être ministre ou chef d’une grande entreprise, si tu n’es pas mariée, tu n’es pas ». On te plaint. Tu dois donc avoir une tare quelque part, tu n’obéis pas aux normes de qualité du cahier des charges.
Le mariage est donc la clé qui permet de devenir quelqu’un d’intéressant, y compris parce qu’on a des problèmes…de couple. Sans parler de la vocation essentielle du mariage. C’est ça oui, vous l’avez compris.

Pour cette première catégorie de jeunes femmes la chasse à l’homme est ouverte, il ne faut rien rater pour trouver le moins pire.

Le mariage : La consécration ?

Pour la deuxième catégorie de femmes, le mariage est le but de la vie. Le jour du mariage est le plus beau jour qu’on puisse avoir à vivre. C’est ainsi que la robe prend une importance capitalisme. J’invente ce mot pour dire que c’est plus que capital. Il y a aussi la coiffure, le maquillage, la salle, la déco, le traiteur, etc. Plus important que tout cela il y a l’objet du mariage : l’homme. La proie. Il doit vraiment être à la hauteur, car ce sera la fierté de la mariée, d’avoir épousé le fils de untel, qui a telles et telles affaires, telle villa et telle voiture, qui connaît d’ailleurs telle et telle personne, etc. L’homme, objet même du mariage, est aussi important que la fête.
Pour ces jeunes femmes aussi, la chasse à la bonne proie est ouverte, il faut que l’homme recherché (et il l’est bien… « recherché ») réponde à un maximum de critères, une démarche de contrôle de qualité digne des plus grandes entreprises et des normes ISO les plus prestigieuses.

Mais pourquoi ça ne marche pas ?

C’est simple. Parce que vous ne cherchez pas un homme, vous cherchez un objet de mariage. Ce n’est pas l’homme qui vous intéresse mais les normes de qualité, le cahier des charges qui est profondément ancré dans votre inconscient. Il est si ancré que vous ne vous en rendez même pas compte. Ce cahier des charges il a été forgé peu à peu depuis que vous êtes petite par les mots de maman ou tata ou les copines de fac, etc. Pour la première catégorie ce sera des phrases du genre « impossible de faire confiance à un homme : c’est une vérité universelle et atemporelle ! C’est donc valable de tout temps ». « Ne te laisse jamais faire ou manipuler par un homme, c’est dangereux de perdre ses acquis ». Pour la deuxième catégorie ce sera plutôt : « un homme c’est nécessaire, c’est un tremplin vers la vie confortable, il doit être riche (sinon à quoi bon) ». « Il faut absolument qu’il t’achète une bague en diamant X carats, ne le crois pas s’il dit qu’il n’a pas d’argent, il va se débrouiller ! », etc.

Voyez donc que si vous faites partie de l’une de ces deux catégories pourquoi ça ne marche jamais. Il tombe amoureux de vous, mais dès qu’il découvre votre fixation sur le mariage, il fuit. Il fuit parce que lui aussi a la tête bourrée de stéréotypes et idées reçues du genre : «ah mais tu es trop jeune pour te marier ! Vis ta vie d’abord (sous-entendu que la vie s’arrête aux portes du mariage ». Ou encore « ça y est, elle t’a mis la bague au doigt ! Tu es foutu c’est prison à perpétuité ! ». « Attention les femmes ne pensent qu’au mariage, au début elles sont gentilles et toutes belles, toutes mignonnes, ensuite une fois l’homme dans la poche tu découvriras le vrai visage… ».

Se marier pour la société ou pour soi-même ?

C’est la grande question. Si vous vous rendez compte en lisant cet article que vous portez dans votre tête (à votre insu parfois, oui en effet) certaines de ces phrases stéréotypes, c’est que vous avez été formatée par la société. Vous êtes malgré vous un objet, un clone parmi des milliers qui pensent de la même manière. Ils ne pensent pas en fait, ils consomment du prêt-à-penser. Et c’est ce qui vide le mariage de tout son sens. Le mariage entre un homme et une femme est une grâce de la nature. Hommes et femmes sont différents mais si complémentaires. Un homme peut rarement être heureux sans une femme, et vice versa une femme peut rarement être heureuse sans un homme. Ne nous trompons pas. Et arrêtons de crier tout haut : « ah je n’ai pas besoin de lui ! Je suis indépendante financièrement ! Je n’ai pas besoin d’un homme », ou encore « c’est bon j’ai mes enfants, ils m’aiment plus que tout, je n’ai pas besoin de l’amour d’un homme ».

S’il est vrai qu’on peut parfaitement être heureux dans le célibat dans certaines étapes de la vie, il est tout aussi vrai que la vie de couple, sous toutes ses formes, est un vecteur essentiel de l’accomplissement de l’être humain.

Que faire alors ?

Se débarrasser de vos schémas mentaux inconscients. Prendre conscience de toutes ces idées reçues qui peuplent votre inconscient à propos des hommes (de même concernant les hommes vis-à-vis des femmes). Vous dire ensuite : j’ai décidé de ne plus être un logiciel qui reprend à l’aveugle le même programme. Soyez donc présent à tout ce que vous dites. Vous allez vous surprendre à faire des remarques du genre : « untel qui travaille avec nous enlève son alliance dès qu’il entre au bureau. Il veut faire croire qu’il est célibataire, ah ils sont tous pareils ! ». Arrêtez de généralisez, vous ne pouvez pas faire des statistiques pour donner des affirmations aussi tranchées. A chaque fois que vous parlez ou pensez à quelque chose en lien avec les hommes et le mariage, soyez le témoin silencieux de vos pensées, et arrêtez le logiciel.

A quoi bon ?

Autant cela paraît simple, autant c’est la véritable (voire la seule) clé pour changer de vie. Si vous parvenez à vous nettoyer de l’intérieur, nettoyer vos pensées, ne plus être un logiciel, votre comportement va systématiquement changer. Les discussions que vous allez avoir avec les hommes vont changer, et ces hommes vont le ressentir. Les hommes détectent vite les schémas de pensée inconscients des femmes. C’est pour cela qu’ils ont beau tomber amoureux d’une femme, ils la fuient dès qu’ils détectent en elles le logiciel mariage. Le premier résultat sera alors que vous ne ferez plus fuir les hommes. Du moment que vous serez désintéressée et non plus fixée sur le mariage (l’homme en tant que proie donc), les événements de votre vie vont vous ramener le bon parti…

Ah bon ? Comment ça ?

C’est de la physique, c’est scientifique ! Sachez en effet que la vie est faite de vibrations. Toute la matière que vous voyez autour de vous est le fruit de vibrations manifestées sous une forme ou une autre. C’est la théorie des cordes, regardez sur le net pour mieux comprendre. Ainsi, tout ce qui vous arrive dans la vie, événements ou rencontres sont le fruit de vibrations manifestées. Si vous pensez (et répétez toute la journée) que les hommes sont malhonnêtes, égoïstes et dragueurs innés, alors vous n’attirez que les hommes qui correspondent à ces critères. C’est magnétique ! Ça s’appelle loi de l’attraction. Un peu comme la force de la gravité qui attire les objets vers le sol …vos pensées attirent des événements particuliers.

Si vous pensez par contre que les hommes sont comme les femmes, il y en a des bons et des mauvais, si vous désirez profondément trouver une personne honnête, alors vous allez attirer sur votre chemin des hommes de cette catégorie. C’est physique ! C’est comme l’énergie magnétique qui fait que certains aimants s’attirent et d’autres se repoussent…alors choisissez vos pensées, surveillez vos pensées, et pensez positif.