A la Une

Sa première rentrée ! Mon bébé quitte le nid

Publié le
Sa première rentrée ! Mon bébé quitte le nid
par Ghada Zayene

L’amour maternel est implantée depuis longtemps dans notre culture comme quelque chose qui irait de soi, il se met en place avant la naissance, avant même d’exister, l’enfant est imaginé, toutes les mamans imaginent leurs anges, leurs prénoms, leurs visages et l’avenir qui les attend …
Et puis un jour, le bébé naît, une relation singulière se construit jour après jour et après chaque nouvel événement marquant : il ouvre ses yeux, sourit pour la première fois, fait ses premiers pas, prononce son premier mot, fait sa première dent et vit sa première rentrée à la crèche…
Ça y est, on y est! Nous redoutons tous probablement ce jour depuis quelques mois et finalement, il est là : le jour de la rentrée de notre bébé.

Sa toute première rentrée scolaire !

De nouvelles routines commencent à s’instaurer, et cela sera rythmé par les étapes de séparation, comme le sevrage
ou le premier jour à la crèche : l’heure de la douche, du dîner, le choix du goûter, l’heure d’aller au lit et de lui raconter son histoire préférée avant de dodoter…
 
Confier son bébé à une tierce personne est certainement difficile à vivre mais c’est aussi un passage obligatoire et une étape non insurmontable.
Il est temps de prendre conscience de toutes ces petites joies à venir. Si, si. Celle de retrouver ses copines comme à l’époque après deux mois de congés, avec lesquelles il est possible même de continuer à boire des apéros en terrasse, parce que l’été indien dorlotera encore quelques semaines.
Inscription gym, hop ! Apprendre le chinois. Changer de métier. Aller tous les lundis soirs à la gym, méditer.
Inviter plus souvent les copains à la maison. Faire de jolis brunchs avec des tables pop et surtout reprendre
l’activité professionnelle pour se retrouver à la fin de la journée avec son bébé qui a commencer à apprendre à
s’envoler de ses propres ailes, à choisir de nouveaux amis, à se familiariser avec des inconnus à apprendre les couleurs, les noms des animaux, à dessiner son magnifique premier « n’importe quoi » sur un papier qui finira par se retrouver coller sur le réfrigérateur et à sourire inconsciemment en passant chaque fois devant ce magnifique premier dessin …
La rentrée n’est pas un moment très agréable pour les petits, mais ils s’y font finalement souvent assez bien.
Passés quelques pleurs, ils sont dans l’instant, à découvrir ce qui les entoure. Ce n’est certainement pas facile de voir grandir si vite son enfant et un pincement au coeur est aussi un passage obligatoire. Mais finalement, c’est bien ça qu’on attend: voir son enfant grandir, découvrir la vie et s’épanouir. Faire des explorations infinies, et une fois la rentrée envolée et ses repères pris, il attendra certainement avec impatience les jours d’école.
 
La première rentrée scolaire est un cap existentiel important dans la vie d’un tout-petit, mais aussi dans celle de ses parents. C’est le signe qu’une page se tourne, que l’ex-bébé est devenu un enfant, qu’il se détache petit à petit, qu’il grandit, devient plus autonome, moins dépendant, qu’il se socialise et avance sur le chemin de sa propre vie.
Ce n’est pas si simple à accepter et il faut parfois lutter contre la nostalgie des toutes premières années… S’il
ressent votre réserve et votre légère tristesse, s’il a l’impression que vous le laissez à l’école un peu à contrecoeur, il ne pourra pas investir sa nouvelle vie d’écolier avec 100 % d’enthousiasme et de motivation.
Soyez des parents idéals et frayez correctement le chemin de l’autonomie à votre bout de chou !
Bon vent aux parents et bonne première rentrée aux petits !