peaux à problèmes zoom sur l'acné

Peaux à problèmes Zoom sur l’acné

Publié le

Etant une affection dermatologique courante, l’acné touche aussi bien les jeunes que les adultes. Elle se manifeste par des rougeurs et des cicatrices. Cette affection apparaît chez 70% à 80% des adolescents et pourrait dans certains cas être une source de mal-être profond.

par

L’acné n’est pas une fatalité, heureusement que des traitements de pointe existent et qu’en étant traitée, la peau peut redevenir nette. Zoom sur l’acné et sa prise en charge.

Comment se manifestent les premiers signes de l’acné ?

L’acné apparait avec des boutons inflammatoires, des lésions érythémateuses, des nodules et des kystes qui peuvent se développer au niveau du visage, du cou, du thorax ou du dos. L’acné peut être légère, moyenne ou sévère au niveau du visage ou autre partie de la peau. Il y a les boutons ou comédons ouverts avec des points noirs, des comédons fermés avec une peau blanchâtre et des débris squamateux, des papules ou des pustules qui sont purulents ou non purulents et des nodules érythémateux qui peuvent être plus ou moins étendus.

Pourquoi a-t-on des boutons d’acné ?

L’acné est un processus inflammatoire qui peut être lié à la phase de la puberté, à un trouble endocrinien, à un dysfonctionnement ovarien, soit un ovaire polykystique. Dans d’autres cas, il s’agit d’une prise d’une pilule contraceptive non adaptée par exemple à base de gestodene. Une grossesse, une ménopause peuvent également induire la genèse de l’acné.

Les facteurs de risques de l’acné

Les facteurs de risques de l’acné sont les antécédents familiaux, la puberté, la fluctuation hormonale, le dysfonctionnement des glandes surrénaliennes, la contraception inadaptée, la transpiration excessive, la pollution, le goudron, l’exposition à des huiles industrielles, à des substances chimiques contaminées ou à des environnements polluées.

La prévention de l’acné

On peut prévenir l’acné en utilisant des soins quotidiens pour la peau, soit un nettoyant doux et neutre chaque jour pour le visage matin et soir, en adoptant l’hygiène et une application d’une crème hydratante adaptée à sa peau, en évitant l’usage de maquillage d’origine méconnue, l’exposition en excès à des rayons ultraviolets, l’adoption d’une contraception appropriée, l’évitement du stress et l’exposition à des sources de pollution et des produits industriels nocifs.
 
Houda Kennou

Dr Houda Kennou, Dermatologue

1) Quelles sont les causes de la survenue de l’acné ?

L’acné est généralement due à un problème d’hyperandrogénie. Il s’agit d’un excès d’hormones masculines notamment la testostérone qui est à l’origine de l’acné. Au cours de la puberté, les androgènes provoquent une hyperséborrhée (un excès de sébum) au niveau du visage. Le sébum peut obstruer la glande sébacée et cela donne des points noirs ou bien des points blancs qu’on appelle aussi les microkystes. C’est à ce moment là que la bactérie Propionibacterium
acnes (qui se trouve normalement au niveau de la peau et va coloniser les points noirs) va donner des boutons rouges, et engendre des boutons inflammatoires. Il est normal d’avoir les hormones androgènes à la puberté, c’est à ce moment là que se produit une élévation de leur action. L’acné peut donc être d’origine hormonale, et on pourrait soupçonner la présence d’un ovaire polykystique, un problème endocrinien ou un problème au niveau des glandes surrénales.
La deuxième origine peut être médicamenteuse, par exemple lors de l’application de certains médicaments sur le visage comme des corticoïdes, cela peut provoquer des irritations inflammatoires et de l’acné. L’usage abusif de fonds de teints ou des cosmétiques gras ou l’usage des crèmes de provenance méconnue, peut provoquer de l’acné et même de l’eczéma et de l’hyperpigmentation.

2) Quelle est l’évolution et quelles sont les complications de l’acné ?

Dans la plupart des cas, l’acné disparait spontanément après l’adolescence ou au bout de quelques années. Mais elle peut parfois ne pas disparaitre et/ou laisser des cicatrices indélébiles, c’est pour cela qu’il est important de la traiter. Les cicatrices peuvent provoquer aussi des problèmes psychologiques et engendrer une éviction sociale. Le patient peut être complexé, ne veut plus sortir. Pour l’acné, il y a une prise en charge particulière, pour les cicatrices, il y a des traitements mais qui sont parfois très longs et pas très efficaces.

3) Quelles sont les différentes modalités de prise en charge de l’acné ?

Il faut savoir traiter selon le degré de cette maladie cutanée inflammatoire, la prise en charge varie selon la sévérité de l’acné et selon le stade et l’âge du patient. Il est important de savoir faire la différence entre une simple acné avec des points noirs et des microkystes et une acné multikystique et sévère.
Pour l’acné retentionnelle, on opte pour une bonne hygiène avec un produit adéquat. Dans la plupart des cas, on utilise des crèmes uniquement le soir, parce qu’en général ce sont des crèmes photosensibilisantes. C’est toujours un médecin qui prescrit les crèmes topiques pour l’acné. Il faut aussi procéder à un nettoyage de la peau, afin d’enlever les points noirs et les microkystes.
Pour l’acné inflammatoire rougeâtre, avec du pus, le dermatologue peut prescrire dans un premier temps des antibiotiques et des traitements locaux, avec une protection solaire importante selon les cas. Généralement, le traitement dure trois mois avant la première évaluation pour continuer ou changer le traitement.
Quant à l’acné sévère ou résistante, si l’âge, le sexe et l’état de la femme le permettent, on prescrit un dérivé de la vitamine A par voie orale, c’est l’isotrétinoïne, c’est un traitement très efficace mais qui a des effets secondaires, il faut des précautions à prendre, il faut bien étudier le profil du patient qui va prendre ce traitement, ses antécédents, il faut éviter le soleil, l’épilation à la cire chaude ou froide, etc.
Ce traitement est prescrit pour les formes sévères ou résistantes, alors que les autres traitements sont plus
pour traiter les cicatrices anciennes et hyperpigmentées.

4) Quels bons conseils pour les personnes qui souffrent d’acné ?

Il ne faut pas toucher les boutons acnéiques, et éviter l’exposition au soleil, consulter un dermatologue si c’est possible, utiliser un gel pour diminuer l’hyperséborrhée du visage, éviter d’utiliser des crèmes non conformes à la peau ou vues à la télévision ou sur le net et surtout demander l’avis d’un spécialiste.