apeline pour rajeunir les muscles des senior

L’Apeline pour rajeunir les muscles des seniors

Publié le

L’Apeline, une hormone produite lors des activités physique pourrait ‘rajeunir’ les muscles des seniors, ou tout de moins améliorer leurs capacités musculaires.

Ce sont les chercheurs de l’Institut des maladies métaboliques et cardiovasculaires (I2MC – Inserm / UT3 Paul Sabatier) dont le Professeur Philippe Valet, qui ont identifié l’apeline, une hormone produite par la contraction du muscle durant les activités physiques. Cette hormone aurait la capacité de maintenir voire de restaurer les capacités musculaires.

Une hormone pour diagnostiquer et traiter la sarcopénie

La sarcopénie ou dystrophie musculaire liée à l’âge est une maladie (OMS, depuis 2016) dont le principal symptôme est la diminution des capacités musculaires.
La sarcopénie est chez les seniors l’une des causes de la perte progressive d’autonomie et du développement de pathologies liées à l’âge, et donc à la diminution de la qualité de la vie et de l’indépendance des seniors.
 
Il n’y avait jusqu’à maintenant aucun outils efficace de diagnostic précoce. Quand à la prévention par l’exercice physique qui est considérée comme la solution la plus efficace, elle est souvent inapplicable ou inefficace chez es senior dont la motricité est déjà réduite.
 

L’équipe de recherche Inserm de l’Institut des maladies métaboliques et cardiovasculaires, I2MC (U1048 Inserm/Université Toulouse III – Paul Sabatier) en collaboration avec les équipes du Gérontopôle du CHU de Toulouse s’est donc penché sur la sarcopénie, son mécanisme et son développement chez les souris.
C’est ainsi que les scientifiques ont identifié l’apeline.
L’apeline aurait la capacité de stimuler à la fois le métabolisme cellulaire dans le muscle et de régénérer les myofibres à partir des cellules souches.
Administrée à des souris âgées, l’apeline améliore leurs capacités musculaires et restaure leurs myofibres.
 
De plus, il semblerait que la production d’apeline, lors d’une activité physique, diminue avec l’âge, révélant le développement de la sarcopénie.
 

Apeline, une hormone prometteuse contre la perte des capacités musculaire des seniors

Au vu des résultats, Philippe Valet co-directeur de l’étude et professeur à l’université Toulouse III – Paul Sabatier, a bon espoir que « dans les années à venir, l’apeline pourrait être utilisée à des fins thérapeutiques dans le domaine de la sarcopénie … »
L’apeline pouvant à la fois être envisagée comme un outil de diagnostique précoce de la sarcopénie et comme un traitement pour lutter contre la perte des capacités musculaires liée à l’âge.
 
 
Les essais cliniques par Gérontopôle du CHU de Toulouse devraient débuter en 2019 dans le cadre du projet d’IHU-Inspire (« Institut pour la prévention, le vieillissement en santé et la médecine régénérative »)
 
 

Source : Université Toulouse III – Paul Sabatier – Une hormone produite lors de l’exercice pourrait améliorer les capacités musculaires des seniors