Mon Assiette

Best Practices pour un Ramadan no Soucy !

Publié le
Best Practices pour un Ramadan no Soucy !

Ramadan est bien là ! Un mois saint, où le partage et la générosité sont au menu de nos journées et nos soirées ; sur la table, aussi, nous changeons d’habitude pour accueillir cet instant avec gourmandise et féérie. Malheureusement, très souvent, ce rituel se transforme en vrai calvaire pour votre santé !

par Nour Bouakline

Voici quelques conseils à suivre pour passer un mois saint… sain !

Conseil 1 : donner de l’énergie au corps !

Ce n’est pas un hasard si vous commencez votre repas de l’iftar en consommant des dattes ou de la chémia. Tout simplement votre corps a besoin d’une source d’énergie pour récupérer rapidement ; en vrai carburant de votre cerveau, ces glucides vont vous donner le nécessaire pour récupérer rapidement.

Conseil 2 : s’hydrater

Ça tombe bien, dans notre cuisine tunisienne, il y a forcément une bonne soupe pour hydrater et réconforter. N’oubliez pas également de boire de l’eau. Pour éviter une gêne durant la soirée, nous vous conseillons de boire par petites gorgées. De plus Ramadan, étant l’été, le risque de déshydratation n’est pas à écarter, notamment chez les personnes âgées. Buvez même si vous n’avez pas soif !

Conseil 3 : évitez les sources de gras

Le gras est difficile à digérer, c’est bien connu. Et comme nous mangeons tard et que l’heure du sommeil n’est pas si loin, manger gras, risque de perturber votre nuit. C’est très souvent le conseil le plus difficile à suivre puisqu’il y a la fameuse brick. La solution alors serait d’alterner des bricks frits et des bricks au four

Conseil 4 : n’oubliez pas les vitamines !

Pendant Ramadan, nos habitudes alimentaires changent. On se concentre sur les féculents, les grillades et on oublie
l’apport important des fruits et des légumes. Donc la règle des 5 est toujours valable : 5 fruits et légumes par jour. Pour faire simple et ne pas vous perdre, il faudra absolument une salade dans votre menu qui sera composé de deux légumes. Pour le dessert, et durant la soirée, essayez d’avoir deux fruits différents.

Conseil 5 : consommez des fibres

L’un des soucis les plus fréquents avec le jeûne, reste évidemment la constipation. Pour éviter cette gêne occasionnée par ce nouveau rythme alimentaire, il est important de consommer des fibres. Sachez que les légumes et les fruits en sont bourrés. Une alimentation équilibrée devrait sans problème vous assurer un apport en fibres
satisfaisant.

Conseil 6 : évitez les sucreries

Un conseil qui risque de ne pas vous plaire… pourtant c’est bien la réalité ! Les sucreries sont mauvaises pour votre santé. D’abord, vous risquez de prendre du poids ; De plus, le sucre risque de vous alourdir et de freiner votre digestion. N’hésitez pas à préférer des fruits à l’heure du dessert et en soirée et tentez une sucrerie plutôt allégée.

Conseil 7 : ne mangez pas trop salé

L’excès de sel est déconseillé pour la santé. De plus, en mangeant salé, vous risquez d’avoir soif toute la journée. Il est donc conseillé de limiter votre consommation. En effet, sachez que vos légumes par exemple, contiennent la quantité d’iode nécessaire et vous n’êtes pas obligé de saler davantage.