Mon Assiette

Faire le plein de vitamines, pas de pesticides !

Publié le
Faire le plein de vitamines, pas de pesticides !

Le bio coûte cher. Puis en Tunisie, il est difficile de retrouver des fruits et des légumes bio ou naturels au coin
de la rue. Pourtant, votre santé est primordiale et avec tous ces produits chimiques, il est clair qu’il faudra trouver une solution.

par Nour Bouakline

Voici quelques conseils pour vous en protéger au maximum.

Les fruits à privilégier

manger bioTout d’abord, dressons une liste des fruits et légumes qui sont moins menacés par les produits chimiques. Cette liste des 15 fruits et légumes est appelée les « Cleen Fifteen ». On retrouve dans cette liste :
– côté légumes : avocats, maïs, asperges, chou, le brocoli et la patate douce.
– côté sucré : ananas, mangue, kiwi, papaye, pastèque et le melon.
Ces végétaux ont tendance à avoir une peau plus imperméable aux produits chimiques utilisés dans l’agriculture. Cette liste a été dressée par des autorités sanitaires européennes et américaines tel que l’Institut national de la santé et de la recherche médicale.

Rincez abondamment vos fruits et légumes

rincer vos légumes et vos fruitsPour limiter la présence de pesticides dans les fruits et légumes, il faut procéder à un rinçage abondant. N’hésitez pas à les plonger 5 minutes dans l’eau et à les frotter avec une brosse, si vous ne risquez pas de les abîmer.

Epluchez vos fruits et légumes

eplucher legumes et fruitsL’épluchage est également une solution. Malheureusement, nous sommes bien conscients qu’en retirant la pelure, vous allez perdre quelques propriétés et vitamines mais au moins vous limitez la présence de pesticides dangereux.

Utilisez du bicarbonate de soude

utiliser le bicarbonateEn plus de bien rincer, vous pouvez éventuellement utiliser du bicarbonate de soude avec votre eau de rinçage pour éliminer le plus de résidus possible. On conseille aussi le vinaigre blanc qui permet de mieux désinfecter.

Privilégiez les producteurs locaux

production localeMême quand on habite en ville, il suffit de s’éloigner de la zone urbaine, pour retrouver à quelques kilomètres de jeunes producteurs qui même sans être bio, limitent tout de même l’utilisation de produits chimiques.

Faites votre marché

faire son marcheTrès souvent les légumes et fruits utilisés dans les plats traditionnels sont bourrés de produits chimiques. Cuisiner est déjà une garantie de limiter des agents dangereux. Vous verrez que même si vous n’avez pas le temps, un peu d’organisation et le tour est joué.