Mon Assiette

Réaliser vos propres jus maison

Publié le
Réaliser vos propres jus maison

Stars des petits déjeuners, des goûters et petites collations, les jus de fruits font le plaisir des petits et des grands. Oranges, poires, kiwis, tous les fruits y passent avec des tendances, des mélanges subtiles faits maison ou en édition limitée, en bouteille, en brique ou emballage plastique. Comment s’y retrouver ? Les jus industriels sont-ils de vrais jus ?

par Nour Hamrouni

C’est moi qui l’ai fait

Il n’a y pas mieux qu’un jus fait maison. Cependant, certaines règles sont à observer afin que votre jus garde toutes ses propriétés. Le jus peut être obtenu essentiellement de deux manières, soit à l’aide d’une centrifugeuse, soit avec un extracteur de jus à vis (une presse super puissante).

Le système de la centrifugeuse consiste à écraser le fruit grâce à la force … centrifuge, (CQFD) et à un tamis qui sépare le jus de la pulpe. Il vous suffit alors de positionner votre verre sous le bec verseur et le tour est joué. Cependant, cette méthode n’est pas très tendre avec les fruits. La surchauffe occasionnée par la force centrifuge peut entraîner une perte des sels minéraux et des vitamines.
De plus, le jus fait avec une centrifugeuse ne peut pas être conservé. Il faut donc le consommer immédiatement. La seconde méthode consiste à extraire le jus des fruits grâce à un système de vis qui va presser le fruit, comme les presses à huile d’olive. Cette rotation douce, par rapport à la force centrifuge, permet de garder toutes les propriétés du jus extrait. Moins bruyant que la centrifugeuse car le moteur doit tourner en douceur, on estime que l’on peut extraire 10 à 30 % de jus en plus par rapport à la centrifugeuse. Cependant, il ne faut pas tarder à le consommer non plus.

Et pour le jus nomade

Bien évidemment, ça serait trop facile si notre petite tribu voulait uniquement boire du jus quand on est à la maison et que l’on a fait sa provision de fruits frais. Heureusement, les industriels sont venus à notre secours. Oui, mais voilà, quel jus acheter ? Dans l’industrie agro-alimentaire, il y a trois catégories de produits qui peuvent porter l’appellation jus.

Le 100 % pur jus

Il s’agit de fruits qui sont pressés et auxquels ni eau, ni sucre ne sont rajoutés. Le jus est ensuite pasteurisé et mis en bouteille. Le 100 % pur jus doit se faire exclusivement à base de fruits très juteux et suffisamment sucrés naturellement. Les industriels ne produisent généralement pas de 100 % pur jus avec des fruits trop secs ou acides tels que la groseille et ce pour une question de goût et de coût. En effet, un fruit pas très juteux nécessitera une quantité supérieure de matières premières par rapport à un fruit très juteux.

Le nectar de fruits

Les fruits sont broyés pour ne garder que la pulpe qui ressemble à une compote. Seule la peau des fruits est retirée. Puis on ajoute de l’eau et du sucre, les quantités sont propres à chaque production et le secret est bien gardé. Le nectar est ensuite pasteurisé et mis en bouteilles ou briques. Le nectar de fruits doit contenir entre 20 et 50 % minimum de fruits, selon la variété choisie et jusqu’à 20 % de sucre.

Le jus à base de concentré

Les fruits sont pressés comme pour un 100 % jus puis l’eau est évaporée pour obtenir une pâte très épaisse. C’est sur le lieu de l’embouteillage que l’on réinjecte la même quantité d’eau que celle présente initialement dans le pur jus ainsi que parfois des vitamines et des arômes qui peuvent se perdre lors de l’évaporation. Cette technique est très utilisée car elle facilite le stockage des matières premières et réduit ainsi les coûts de transport.

Que vous soyez pour les jus maison ou les jus industriels, veillez à adopter une bonne hygiène de conservation de vos produits, à savoir à l’abri de l’air et de la lumière.

Comme toutes les bonnes choses, n’abusez pas des jus de fruits qui peuvent parfois provoquer des dérangements gastriques.