Mon Assiette

L’impact des nourritures grasses sur nos émotions

Publié le
L’impact des nourritures grasses sur nos émotions

Une étude belge a montré que l’envie de gras et de sucré n’est pas liée seulement aux émotions que le goût de ces aliments nous inspire, mais c’est plus compliqué.

par Imen Zine

Emotions et acides gras

Pour l’expliquer, des volontaires ont été branchés à des sondes contenant soit une simple solution saline, soit une solution avec des acides gras, et ce en écoutant soit une musique triste, soit une musique neutre. Ils pouvaient aussi voir des visages exprimant les mêmes émotions.

Le résultat dévoile que les personnes qui avaient reçu des acides gras étaient moins sensibles aux effets d’une musique triste. Ce résultat était confirmé par un questionnaire, mais aussi par une IRM fonctionnelle du cerveau.

De ce fait, il est conclu que ce n’est pas seulement une question de gourmandise. La graisse qui atteint notre système digestif améliore notre humeur, même quand elle ne passe pas par les papilles. Notre système digestif communique directement avec notre cerveau.