reviser pour les examens

BACCALAUREAT : Comment aider votre enfant à surmonter le stress ?

Publié le

Pour nombreux élèves, c’est la période de la préparation du concours national pour le baccalauréat. Mais pour nombreux aussi, les examens forment un cauchemar qui fait froid au dos ! Les enfants ont généralement peur de décevoir leurs parents et de perdre le respect de leurs pairs face à une épreuve.

Surtout que cet examen qui sera passé à l’échelle nationale interpelle la concurrence et décidera de l’avenir prochain de l’élève.
Confronté à une telle pression, le stress devient une réaction typique et ordinaire comparant à la situation, ce qui peut entraver la concentration et la productivité. Voici donc quelques conseils pour encadrer votre enfant psychologiquement.
 
faire des pauses durant revision

Conduite à tenir

Voici certaines habitudes à développer en tant que parents, afin d’aider vos enfants non seulement à cohabiter avec le stress, mais peut-être même à prospérer pendant leurs examens.

Ne pas rajouter une couche à leur stress

La première chose que tout le monde peut faire pour aider quelqu’un qui est stressé est de réduire le fardeau ou la charge de travail qui pèse sur lui.

Les enfants ont moins d’expérience dans le traitement des situations stressantes et ne savent peut-être pas comment gérer ou exprimer leur fardeau de façon adéquate. Par conséquent, en tant que parent, il est important que vous sachiez si votre enfant subit trop de pression.

Les parents devront formuler des attentes réalistes envers leurs enfants et éviter de devenir une source secondaire de pression. Encouragez et rassurez vos enfants en les assurant. Dites-leur qu’il est normal de se sentir nerveux et apprenez-leur à rester calme et concentré pendant les périodes stressantes.
 
etablir programme des revisions

Encouragez-les à prendre des pauses régulières

La plupart des parents interdisent à leurs enfants de regarder la télévision, d’utiliser leur téléphone, de jouer à des jeux vidéo ou de sortir avec des amis à chaque fois que des examens approchent. Cependant, le besoin d’interaction sociale et de loisirs chez un enfant doit être pris au sérieux. Le fait que vos enfants réfléchissent aux examens et aux cours pendant de longues périodes nuit à leur concentration, au processus d’apprentissage, à l’encodage et à la mémorisation.

Créez avec vos enfants un emploi du temps et respectez-le à la lettre. Prévoyez du temps pour le jeu et les loisirs afin que vos enfants puissent se détendre et se ressourcer.

Aidez-les à créer un calendrier d’étude

Suivez le rythme de votre enfant sans empiéter sur son fonctionnement. Laissez vos enfants établir leur propre horaire et prenez votre rôle à cœur pour les aider, les contenir et leur fournir une structure appropriée.

Des règles et des restrictions imposées de l’extérieur créeront une pression supplémentaire. Il sera difficile pour vos enfants de s’en tenir à une routine si cela ne leur semble pas naturel ou confortable. Donnez à vos enfants la liberté de choisir leurs propres heures pour réviser et étudier. Limitez-vous à observer leurs décisions de près et à ne les corriger que lorsque cela est nécessaire.

Évitez le blues après-exam

Beaucoup d’enfants redoutent non seulement l’examen lui-même, mais les effets secondaires d’un examen. Tous les enfants ne sortent pas confiants des examens. De nombreuses questions peuvent traverser l’esprit d’un enfant après chaque épreuve : «Ai-je répondu à la dernière question? Et si j’échoue mon exam? « En tant que parents, nous ne devrions pas être trop prompts à critiquer nos enfants pour leur manque de confiance. Au contraire, assurez-leur que ce qui a été fait a été fait et que cela ne servira à rien. Aidez-les à se détendre et à se préparer pour le prochain examen au lieu de s’attarder sur des erreurs qu’ils ne peuvent pas changer.