Bibliothérapie: Le pouvoir de guérison des mots

Publié le

Les avantages de la bibliothérapie l’utilisation du mot écrit à des fins thérapeutiques sont connus depuis des siècles, voire des millénaires.

Les anciens Egyptiens, par exemple, ont reconnu le pouvoir des mots pour faire plus que rendre des faits ou raconter une histoire: Inscrits au-dessus du portail de la bibliothèque du Pharaon Ramsès « les mots, ma maison de guérison pour l’âme». Plus de 3000 ans plus tard, Abraham Lincoln a également souligné des aspects importants de la bibliothérapie – l’empathie et l’expérience partagée – lorsqu’il a dit: «Les livres servent à montrer à un homme que ses pensées originales ne sont pas du tout nouvelles. »
 
therapie par la lecture
 
«La bibliothérapie utilise la littérature, sous n’importe quelle forme, qui peut nous aider à trouver des solutions aux problèmes psychologiques, émotionnels et sociaux». C’est bien l’art de trouver le mot qui guérit et fait montrer le bon chemin dans un monde confus.
La bibliothérapie a été reprise par des psychanalystes comme Sigmund Freud et actuellement largement utilisé et reconnue par les travailleurs sociaux et d’autres thérapeutes pour sa capacité à soulager la détresse associée à de nombreuses pathologies et comportements.

Guérir par la lecture et l’écriture

Si cela vous semble inhabituel, considérez que beaucoup d’entre nous ont pratiqué une forme de bibliothérapie pendant la majeure partie de leur vie en lisant des livres ou en s’identifiant à des personnages.
 
lire pour le plaisir
 
Lire pour le plaisir, sans motif de guérison, peut être profondément thérapeutique pour beaucoup. À un certain niveau, les spécialistes recommandant à leurs patients la lecture d’un livre, incluent cela sous la bannière de la bibliothérapie comme utilisation expressive des mots.
La bibliothérapie est particulièrement utile pour les clients anxieux qui utilisent une compréhension intellectuelle d’un problème pour structurer et encadrer leurs expériences personnelles, tout comme un enfant peut se sentir plus libre de parler et de se révéler pendant qu’il utilise une marionnette pour parler.
Ainsi, la bibliothérapie thérapeutique prend de nombreuses formes et peut être utilisée en conjonction avec de nombreux cadres thérapeutiques différents. Il a été démontré que la lecture aide les gens à comprendre les problèmes qu’ils éprouvent, à amplifier les effets des autres traitements, à normaliser les expériences liées aux problèmes de santé mentale et aux soins, et à offrir un espoir de changement positif. La bibliothérapie peut également accélérer et intensifier le processus thérapeutique en fournissant un format potentiel pour le travail thérapeutique en dehors de la séance.
La bibliothérapie peut également être utile à un niveau plus simple, en améliorant la capacité des clients à faire face aux expériences quotidiennes ou à comprendre des problèmes sociaux plus vastes.

Différentes approches de la bibliothérapie

La bibliothérapie prescriptive, également appelée auto-assistance, implique l’utilisation de matériaux de lecture spécifiques et de cahiers d’exercices pour répondre à une variété de problèmes de santé mentale. L’entraide peut être menée avec ou sans l’aide d’un thérapeute. Un thérapeute cognitivo-comportemental enseignant à quelqu’un des techniques de respiration profonde et de régulation des émotions peut lui fournir un cahier d’exercices à utiliser à la maison, par exemple.
La bibliothérapie créative utilise une littérature imaginative – des romans, des nouvelles, de la poésie, des pièces de théâtre et des biographies – pour améliorer le bien-être psychologique. Grâce à l’incorporation d’œuvres littéraires soigneusement sélectionnées, les thérapeutes peuvent souvent guider les personnes en traitement dans un voyage de découverte de soi. Cette méthode est la plus bénéfique lorsque les personnes sont capables de s’identifier à un personnage, de ressentir une catharsis émotionnelle à la suite de cette identification et de mieux comprendre leurs propres expériences de vie.