botox

BOTOX Compassion, Rejet ou Jalousie ?

Publié le

Pourquoi Haïr, mépriser et insulter devant un front « botoxé », des pommettes remontées ou un teint frais ? Elle est jolie !!! « ouuuuh, ti elle est refaite » !!! La phrase qu’une femme a tendance à sortir face à un visage féminin lisse et épanoui ; parce que se faire injecter du Botox deux fois par an sur le front fera d’elle une femme refaite…

botox party
 
Mesdames, messieurs, Alerte info et bien figurez-vous qu’ à partir d’un certain âge, la peau prend un coup de vieux, les rides et les cheveux blancs arrivent, nul n’y échappe ; c’es juste que ça vient plus rapidement chez certaines personnes, et ceci n’est pas un crime mais les belles surprises que nous réserve la vie, les années, et l’âge…Personne y s’attendait !
Le raffermissement, les injections… ne sont pas des opérations ; il n y a donc pas de risques, du moment où on va voir un bon spécialiste, et qu’on ne rentre pas dans la bulle de l’excès, c’est de la médecine et non un acte antireligieux voyons ?!

La méthode Botox ! On vous dévoile les ABC…

abc du botox
 
Le principe est simple, l’idée est d’injecter très peu de produits à certains endroits (au niveau du visage), très ciblés et de manière très espacée (une ou deux fois par an). Parallèlement, sont prévues une ou deux séances annuelles de skin booster ou de peeling superficiel et/ou de méso lift.
Il s’agit de prévenir et non pas de corriger, on ne change pas de visage ni de personnalité, le résultat n’est pas époustouflant c’est juste pour accompagner doucement son visage, et éviter de le voir vieillir brusquement ! Comme ça on évitera le lifting… Comme toutes celles qui jugent et qui vers un âge avancé finissent par le faire croyant que personne ne s’en apercevra : « Ya Madame, si si, c’est visible ! Mais vous savez quoi? Vous vous sentez bien ? Mieux ? et bien, c’est le plus important ! » .

Mettez les préjugés de côté!

botox a quel age
 
C’est possible de commencer à agir à partir de 25 ans comme à l’âge de 35 ans. Tout dépend de la morphologie du visage, de ses prédispositions génétiques face au vieillissement, de son rythme de vie (grossesse, perte de poids, stress, soleil, tabac…) et à partir de là, vous avez beau acheter toutes les crèmes du monde que les bloggeuses vous vendent bêtement sur les réseaux sociaux, vos rides ne disparaitront pas. Au mieux, votre peau sera plus hydratée, à condition de commencer à l’application à 12 ans…
Il est donc temps de mettre les préjugés de côté, vous aimez vos rides et vous n’aimez pas y toucher ? Parfait ! Personne ne vous jugera. Pour celles qui préfèrent s’en débarrasser pour avoir un visage (leur appartenant) et qui leur permet d’être mieux dans leurs peaux, à ne pas juger non plus.
Démocratisons les injections, si ça nous procure du bien être personnel. Consultez surtout votre médecin.