soigner un bouchon de cerumen

Bouchon de cérumen : la douceur est de mise

Publié le

Un bouchon de cérumen rien de bien méchant, et le dégager est une intervention fréquente pour les médecins.
Toutefois, la revue Prescrire vient d’apporter quelques recommandations concernant cette opération.

La première est de ne pas intervenir si aucun symptôme n’accompagne la présence du bouchon de cérumen.

Le cérumen

Par elle-même la présence de cérumen dans les oreilles est normale.
Elle est là pour protéger et nettoyer le conduit interne de l’oreille.

Un bouchon peut parfois ce former. Sa présence devient alors gênante, provoquant bourdonnements, démangeaisons, douleurs, toux, sensations d’oreille, pouvant aller jusqu’à des vertiges ou une perte de l’audition.

Extraction du bouchon

Il est recommandé d’éviter de tenter soi-même l’extraction, quelque soit la méthode, et de consulter son médecin.
L’oreille est un instrument fragile, vous pourriez vous blesser et faire plus de dégâts que de biens.

L’extraction du bouchon de cérumen se fait généralement par irrigation avec de l’eau du robinet ou du sérum physiologique tièdes.

L’extraction instrumentale elle doit se faire uniquement par un praticien expérimenté.

Dans les deux cas, l’opération peut-être précédée par l’instillation de sérum physiologique pendant quelques jours pour ramollir le bouchon de cérumen.