cancer du pancreas

Le cancer du pancréas, un cancer peu connu

Publié le

Le cancer du pancréas est une maladie oncologique assez rare, silencieuse qui est découverte à un stade assez tardif. C’est une maladie cancéreuse assez difficile à soigner et qui constitue dans le continent européen, la quatrième cause de décès par un cancer et qui peut devenir d’ici l’horizon de l’année 2020, la deuxième cause de mortalité par un cancer.

par

La survie à ce cancer avancé est faible et ne dépasse pas généralement 5 ans. C’est un cancer qui affecte plus les hommes que les femmes adultes de plus de 50 ans. Il est nécessaire ainsi d’avoir un diagnostic précoce pour l’amélioration de la prise en charge du patient.
 
Quels sont les symptômes du cancer du pancréas ? Quelles en sont les origines et les facteurs de risque de cette pathologie oncologique ? Et quelles sont les différentes thérapies englobant la prise en charge d’un cancer pancréatique ?

Le rôle du pancréas dans l’organisme

Le pancréas est un organe qui joue un rôle important dans le corps qui se trouve au niveau de la cavité abdominale et en arrière de l’estomac en produisant des hormones, en régulant le métabolisme glucidique et en réglant le système de la digestion. C’est une glande à la fois endocrine et exocrine.

Les signes d’un cancer du pancréas

Un cancer du pancréas peut se développer d’une manière silencieuse pendant un bon nombre d’années et puis se déclarer d’une manière insidieuse chez un patient. Les principaux symptômes de cette atteinte cancéreuse sont les douleurs abdominales, la jaunisse et les contraintes de digestion avec des nausées et des vomissements, des diarrhées à répétition, un amaigrissement. Il peut y avoir des varices œsophagiennes et une augmentation du volume de la rate. Ce cancer survient dans la plupart des cas chez les hommes de plus de 50 ans.

Les causes d’un cancer pancréatique

Les origines du cancer pancréatique sont diverses. Elles peuvent être liées à une addiction tabagique, à une obésité, à un diabète sévère ou à une infection du pancréas. Des tumeurs endocrines peuvent se développer en lien avec des hormones comme l’insuline, la gastrine, le glucagon ou la somatostatine ou bien se manifester par un adénocarcinome ou un cancer du pancréas exocrine se produisant dans 10% des cas de cancers digestifs et le taux de survie à ce type de cancer est faible.

Le diagnostic d’un cancer du pancréas

L’examen clinique se fait par un gastro-entérologue ou un oncologue et comporte une anamnèse, un bilan sanguin avec un dosage de certaines entités enzymatiques comme l’amylase et le dosage de la glycémie et l’évaluation de la stéatorhée. Une échographie ou un scanner permettent d’affiner le diagnostic.

Les facteurs de risques d’un cancer du pancréas

Il existe plusieurs facteurs de risque du cancer pancréatique comme le tabac, la surcharge pondérale et la surconsommation de gras et de sucre.

La prise en charge d’un cancer du pancréas

Le traitement du cancer du pancréas dépend des antécédents du patient, de son âge, de la localisation (la queue, le corps ou la tête de l’organe), du type et de l’évolution des tumeurs et également du stade de la maladie. Les thérapies utilisées peuvent être de la chimiothérapie ou de la radiothérapie associant des médicaments pour atténuer les algies du patient ou bien des solutions de sécrétions pancréatique pour remédier à un déficit métabolique. Il peut y avoir également une intervention chirurgicale pour ablater les lésions tumorales, cette opération peut être suivie par une thérapie comme la chimiothérapie ou l’hormonothérapie. Le traitement initié uniquement par une intervention chirurgicale dans une phase précoce et dans un locus délimité peut être curatif pour certains patients.