chanteurs tunisiens aux timbres vocaux uniques

Ces chanteurs tunisiens aux timbres vocaux uniques

Publié le

La musique est un art exceptionnel où le chanteur occupe une place si particulière. Le musicien vocal a un potentiel à faire passer toutes sortes d’émotions par la force de son interprétation.

par

L’artiste ne fredonne pas une chanson, il l’interprète. Il rajoute son âme. Il est celui qui met les expressions -joyeuses comme mélancoliques- sur la mélodie de l’existence… C’est un musicien à part entière qui a un univers qui lui est propre! Et cette nuance fait toute la différence…
Ainsi, de nombreux interprètes viennent d’autres horizons et aiment nous emporter avec eux dans leur culture, dans leur univers… Ils offrent ainsi à leur auditoire un véritable voyage à travers les refrains, les sons et les mots.
La rédaction a établi le top des chanteurs solo en Tunisie qui vont vous régaler dans leur show. Ils reprennent des chansons tunisiennes revisitées et des hits internationaux dans des styles différents

Soumaya Jandoubi alias Maya

Maya a commencé à chanter au sein de son école primaire pendant les cours de musique et faisant ses débuts dans les fêtes de fin d’année en chantant du Fayrouz et du Malouf Tunisien. Au cours de ces dernières années, elle acquiert une renommée croissante jusqu’à faire des passages remarqués dans différents Lounges et Clubs Tunisiens. Elle a participé aussi à des spectacles connus comme le spectacle de Miss Tuning Tunisie 2014 à L’Acropolium de Carthage. Elle vient de sortir son nouveau single Twahachtek Ena.
Maya

Skander Labidi

Skander Labidi c’est un chanteur à la voix suave et au répertoire aussi riche que varié. Il voyage entre la Pop, le Blues, le Jazz et la Funk, s’accompagnant lui-même par la guitare.
Skander Labidi

Zied Bagga

Zied Bagga est un auteur compositeur et interprète tunisien que de nombreux tunisiens ont découvert dans l’émission libanaise diffusée sur MBC X factor en 2015. Depuis, entre ses compositions et ses reprises, il enflamme les scènes tunisiennes lors d’événements musicaux majeurs à l’instar de Jazz à Carthage ou encore de Djerba Fest.
Zied Bagga

Selma Chekili

Selma n’est autre que la fille du grand jazzman tunisien « Faouizi Chekili ». Elle excelle dans le jazz maghrébin. Cette jeune artiste rajoute une expression vocale sur des créations originales qui prouvent que le jazz est un langage humain universel.
Selma Chekili

Lina Ben Ali

Cette chanteuse exceptionnelle, à la voix superbe et puissante, est entrée par la grande porte dans le milieu du jazz, a occupé une place remarquable par tous, public et critique pour une fois confondus. Jazz et soul ou encore du funky représentant ainsi l’univers de la chanteuse Lina Ben Ali.
Lina Ben Ali

Chaima Mahmoud

Chaima Mahmoud une jeune artiste avec une sensibilité et une originalité hors du commun.
Dotée d’une voix de velours, cette interprète chante depuis l’âge de 5 ans. On parle d’une artiste complète puisqu’elle est une chanteuse, compositrice et guitariste, une fierté pour le pays. Elle a commencé à chanter des classiques de la chanson arabe comme « Nassaya ». Elle reprend les chansons en ajoutant sa propre touche personnelle; une dose d’émotion, de sensibilité, d’intensité, sans en faire trop. C’est ce qui la rend d’ailleurs si différente.
Elle a connu un succès lors de l’évènement TEDx, quand elle a chanté « Zaama ennar tetfechi ». Récemment, Chaima Mahmoud a repis « Chandelier » de Sia.
Chaima Mahmoud

Nesrine Jaber

Nesrine Jaber est une chanteuse compositeur qui a commencé à chanter très jeune depuis l’âge de 8 ans. Elle a participé à plusieurs sessions de jazz, de blues, de musique Turc et de musique traditionnelle en tant qu’auditrice et performante.
Elle a également chanté avec les grands noms en Jazz tels que le guitariste ‘fawzi chekili’ au festival ‘Les couleurs de Jazz’ et le pianiste compositeur ‘Mohamed Ali Kammoun’ au festival international ‘forum social’, le festival national de ‘boukornine’ et le festival international de Carthage.
Nesrine Jaber

Fahmi Riahi

Fahmi s’est fait connaitre il y a environ 6 ans, sur le net, par la vidéo d’une reprise de la célèbre ballade mezoued « Madhlouma » d’Abderrazek Kliou. A cette époque, il y était entouré par Fadhel Boubaker à l’oud et Sabry Mosbah à la guitare. Depuis, il a gagné en visibilité à travers « Ghodwa », son duo avec Ines Belaayouni et « Ghneya lik », produite par Bendir Man avec Yasser Jeradi, Amal Cherif, Najet Ounis et Hatem Karoui.
Fahmi Riahi cultive un goût prononcé pour les reprises de « mezoued » mais sa reprise la plus insolite demeure sa réinterprétation du tube de Med Amine Hamzaoui et Klay BBJ. Il nous a fait redécouvrir ce morceau d’une manière qui lui ressemble.
Fahmi Riahi

Amel Cherif

Amel Cherif est une jeune chanteuse à la voix d’or. Cette artiste est inspirée par les grands de la soul, du R&B et du reggae, tels qu’Aretha Franklin, Tina Turner, Stevie Wonder, James Brown, Ray Charles, Bob Marley, du jazz, mais également par des artistes du mouvement neo-soul. Amal Cherif affectionne le style occidental agencé avec ses airs « tounsi » et porté par des paroles actuelles d’aujourd’hui, de la jeunesse tunisienne et de l’espoir.
Amel Cherif

Dali Kammoun The voice

Mohammed Ali Kammoun a été découvert lors de l’émission The Voice. Il a fait chavirer le cœur d’Elyssa. Dentiste de formation, ce talentueux reprend avec sa guitare les différents tubes qui ont marqué notre jeunesse.
Dali Kammoun

En famille ou entre amis, c’est une très bonne occasion pour se retrouver autour d’un bon verre et d’apprécier la bonne musique. Vous pouvez les retrouver dans les différents bar-lounge et les pubs de Sousse.