regime vegan pas si bon

Devenir Vegan fragilise les os !

Publié le

Le professeur Tue Hansen et ses collègues de l’Université de Copenhague au Danemark ont suivi une cohorte de 78 végétaliens rejetant donc tout aliment d’origine animale et 82 sujets omnivores. Leur objectif étant d’étudier les éventuels effets du régime végétalien sur l’instestin et sur la santé osseuse.

par

Des examens biologiques et biochimiques ont été effectués lors de ces travaux. Il en ressort ainsi deux résultats essentiels. Premièrement, le régime végétalien est associé à une augmentation du remodelage osseux, sous l’effet de plusieurs marqueurs.

Regime vegan : apport insuffisant en calcium et en vitamine D

En fait, ces marqueurs biologiques bondissent chez la femme ménopausée et en cas de baisse de la densité minérale osseuse (DMO). De plus une étude scientifique française avait toutefois montré que « leur apport démontré dans le diagnostic positif de l’ostéoporose était faible ». L’analyse des marqueurs en question présenterait un intérêt notamment au niveau de la prédiction du risque de fracture et du suivi thérapeutique. Par ailleurs, le second résultat est que ce type de régime alimentaire altérerait également l’homéostasie calcique. Autrement dit, la capacité de l’organisme à maintenir la calcémie, soit la concentration de calcium plasmique à une concentration stable. En cause, selon les scientifiques, des apports insuffisants en calcium et en vitamine D.