mauvaises graisses

L’élimination des mauvaises graisses permet de sauver 10 millions de vie

Publié le

Dans son dernier rapport du mois de mai 2018, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) vient de révéler que la consommation des mauvaises graisses industrielles engendre 500 mille décès par an.

par

Dans ce contexte, le fait d’éviter ces gras et ces huiles transformés dans l’agroalimentaire assurerait la préservation de 10 millions de vie par an dans le monde.
Les gras de types « trans » entraînent des maladies chroniques comme des pathologies cardiovasculaires l’hypercholestérolémie et l’obésité.

Adopter une alimentation saine

Pour changer son mode d’alimentation, il faut diminuer la consommation des matières grasses et respecter les bonnes pratiques alimentaires par exemple adopter la diète alimentaire. Par ailleurs, les acides gras essentiels riches en en oméga 3, oméga 6 et oméga 9 présentent des vertus et des bienfaits dans la préservation des tissus, le bon fonctionnement cardiaque et l’évitement des affections inflammatoires.
Une alimentation saine et équilibrée et donc sans trop de sel, trop de sucre et trop de gras est une alliée pour une bonne santé.