maux de tete et cephalee

10 conseils pour gérer vos migraines

Publié le

Comprendre et accepter sa douleur est la clé de la guérison, ou bien dans le cas de la migraine la clé d’une meilleure vie, puisqu’il s’agit d’une maladie chronique dont on ne dispose pas de remède jusqu’à nos jours.

par

La migraine est la récurrence de céphalées violentes et invalidantes souvent unilatérales et/ou pulsatiles, pouvant être précédées ou non de manifestations neurologiques dites aura, associées à des degrés divers à une hypersensibilité sensorielle et des nausées/vomissements. Chaque crise peut durer entre 4 et 72 heures et correspond à un phénomène neuro-vasculaire complexe.
 
migraine

L’instauration d’un mode de vie adapté suivant cinq mesures simples permet non seulement de réduire la fréquence mais aussi l’intensité et la durée des crises.

1. Souvent ce sont les problèmes psychologiques à savoir une contrariété, une émotion, d’anxiété, un stress … qui déclenchent la migraine. Ainsi évitez au maximum les tensions inutiles et optez pour les techniques de relaxations tel que le travail sur la respiration et le yoga.
 
migraine du stress
2. Un sommeil suffisant est très important. En effet, le manque de sommeil ou l’inverse : l’excès de sommeil, grasse matinée ou sieste, favorisent la survenue de crise.
 
migraine du au manque de sommeil
3. L’alimentation est parfois coupable. Tous les stimulants doivent être évités : alcool, caféine, théine et tabac, aussi bien que le chocolat. Une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes, apportant le nécessaire des vitamines et de magnésium et évitant les graisses saturées et les produits trop sucrés, est par ailleurs recommandée.
 
migraine due à l'alimentation
4. Faites un journal des crises pour pouvoir identifier et éviter vos propres déclencheurs alimentaires et environnementales : bruits, lumière, fortes odeurs…
 
tenir un journal des crises de migraine
5. La phytothérapie a fait ses preuves en ce qui concerne la migraine principalement la grande camomille. Mais cette mesure ne doit pas être prise par les femmes enceintes. Mâchez 2 feuilles fraiches par jour ou consommez quotidiennement des infusions à base de grande camomille et les effets seront ressentis au bout de trois mois.

Une fois la crise migraineuse s’est installée :

1. N’hésitez pas à consulter votre médecin si la crise est associée à des symptômes intenses inhabituels ou si le déclenchement est brutal.
2. Une tasse de café prise en début de crise peut enrayer la douleur sans toutefois dépasser 3 tasses par jours.
3. Allongez-vous dans une pièce calme et sombre, posez un linge froid ou utilisez un pack réfrigérant sur le front et buvez beaucoup d’eau pour garder une bonne hydratation.
4. Respirez de la menthe fraiche ou massez vos tempes avec quelques gouttes d’huiles essentielles de la Lavande et de la Menthe.
5. Prenez les antalgiques habituels en respectant les posologies recommandées.
Toutefois, un traitement médical s’impose en cas de crises rapprochées invalidantes peu ou pas améliorées par l’hygiène de vie qu’on vient de citer.