Etre une Femme

Au diable la varice !

Publié le
Au diable la varice !

Jambes lourdes, douloureuses, ou enflées, sensation de chaleur… sont les premiers signes d’apparition de varices. Une maladie qui, à l’approche de l’été, requiert toute notre attention car la chaleur n’est pas son amie.

par Yosra Cherni

La veine est le vaisseau qui ramène le sang vers le poumon dans un seul sens. Lorsqu’elle n’accomplit pas sa fonction de retour veineux, par fuite vers le bas, on parle d’insuffisance veineuse ou de maladie variqueuse (varicose).

Quand la veine tire au flanc

Les varicoses ? 
Il en existe deux types: la varicose essentielle ou primaire et la varicose secondaire. La première peut être héréditaire (famille de variqueux) ou engendrée par la station debout ou assise prolongées (pharmaciens, policiers, chirurgiens, instituteurs,…) qui sont parmi les facteurs favorisant l’apparition des varices. L’exposition aux sources de chaleur (hammam, bronzage, sauna, épilation à la cire chaude…) engendre une dilatation des veines superficielles qui, à leur tour ne peuvent plus assurer correctement le retour veineux. Elle peut également apparaître dans d’autres circonstances comme pendant la grossesse ou lors d’un traitement hormonal (pilule contraceptive…).
La varicose secondaire, quant à elle, comme son nom l’indique, peut se présenter sous forme de maladie post-phlébétique -la phlébite est une veine profonde bouchée- ou post–traumatique, ou encore les varices post- érysipèle (infection).

Méfiez-vous de…

Jambes lourdes, douleur plus ou moins importante, œdème (jambes enflées), crampes, complications (dermites, ulcère variqueux…) et varices apparentes même sans douleurs (préjudice esthétique) sont les premiers signes de la varicose.

Ce qu’il faut faire

Consulter un angiologue dès l’apparition des premiers symptômes.
Le patient doit suivre les conseils et le traitement à la lettre et ne doit pas se lasser d’un suivi régulier et prolongé.
Une fois l’exploration écho-doppler veineux effectuée, les solutions sont multiples et adaptées, selon le cas. Le spécialiste jugera de la conduite à tenir qu’elle soit médicale (veinotoniques, drainage, contention, injections sclérosantes…) ou chirurgicale.

Les conseils du spécialiste

Le moteur du retour veineux est la marche ainsi que d’autres sports comme la natation, le yoga, le vélo… A consommer sans modération !
Pour marcher, porter des chaussures à semelles confortables et adaptées (semelle en bois…) sans oublier la contention.
Les talons de chaussures ne doivent pas dépasser les 4 cm.
A la plage, évitez l’exposition solaire et couvrez vos jambes d’une serviette humide si besoin est.
Marchez dans l’eau et, quand vous êtes en ville, marchez à l’ombre.
Evitez les excitants (café, vin blanc, thé).Maintenez un poids proche du poids idéal.Le soir, en cas de lourdeur de jambes, les laver à l’eau froide, puis massez vos membres inférieurs de bas en haut avec un peu de crème en remontant le courant veineux (depuis les pieds vers le cœur).
Evitez les sources de chaleur (bains chauds, chauffage au sol…). Attention au chauffage dans les voitures, quand il est dirigé vers les membres inférieurs (en hiver). La femme enceinte doit dormir sur le côté gauche pour favoriser le retour veineux.Enfin, n’oubliez pas de vous soumettre à un suivi médical régulier une fois par an, au tout début de la saison chaude.

Important

On évite les vêtements trop serrés et les ceintures au niveau de l’abdomen (gaines), les chaussures à talons trop hauts ou trop plats, la position jambes croisées, l’exposition prolongée au soleil, la prise de poids, la sédentarité, et toute position qui gênerait le retour veineux. La constipation doit être prise en charge correctement.

Comment ça marche ?

La circulation sanguine permet aux artères d’amener le sang oxygéné vers les organes et les tissus. Et les veines ont pour rôle de transporter le sang vers les poumons pour le débarrasser du CO (monoxyde de carbone) et l’oxygéner. La fonction veineuse est le retour veineux du tissu vers le cœur-poumon. Le moteur de la circulation artérielle c’est le cœur et le moteur du retour veineux c’est la marche.