Etre une Femme

Atteinte du cancer : Comment l’annoncer ?

Publié le
Atteinte du cancer : Comment l’annoncer ?

Annoncer son cancer à ses proches et à son entourage n ‘est pas chose facile. Comment vont-ils le prendre ? A quel moment le dire? Ne serait-ce pas plus simple de leur éviter cette peine en gardant cela pour moi ? C’est mon combat, pas le leur. Et mes enfants, ils ne pourront pas le supporter. Telles sont les questions que peut se poser une femme atteinte d’un cancer du sein.

par Nour Hamrouni

C’est confirmé, un cancer du sein a été diagnostiqué et le médecin a mis en place la procédure thérapeutique. Alors que la personne doit elle-même digérer ce cataclysme, car on n’est jamais prêt, on pense toujours que cela n’arrivera qu’aux autres, il va falloir l’annoncer à la famille, aux amis, aux collègues. Afin de ne blesser personne, et c’est une réaction normale, certains malades veulent reculer cette annonce, par peur d’affronter le désarroi de l’entourage. Cependant, il ne faut pas cacher sa maladie car nous avons besoin des autres pour l’affronter, surtout ne pas rester seule. En effet, le moral compte pour beaucoup dans le combat contre la maladie. Même s’il n’y a pas de recette « miracle ». Votre manière de parler pour la première fois de votre cancer sera différente lorsque vous vous adresserez à votre conjoint, vos enfants, vos parents, vos amis ou vos collègues de travail.

A quel moment annoncer son cancer du sein?

Pour annoncer votre maladie, il est essentiel que vous-même l’ayez bien comprise, ayez conscience des tenants et des aboutissants. Il faut que vous puissiez l’expliquer à vos proches, sans trop de détails techniques, ce qui pourrait les angoisser encore plus. Il est important également que vous ayez vous-même « digéré » la nouvelle. Il est préférable de ne pas trop attendre, vous pouvez l’annoncer, par exemple, une semaine avant la première séance de chimiothérapie. De toute façon, la vie de toute la famille va changer. De plus, une annonce retardée de plusieurs semaines, voire de plusieurs mois, vous obligerait à passer certaines épreuves seule, ce qui ne ferait que rajouter un stress dont vous n’avez vraiment pas besoin.

Comment annoncer son cancer du sein?

Le plus simple est probablement de parler sans détours, en expliquant simplement ce que cela implique. Dire que les « résultats sont formels » et la progression possible de la maladie.
Laissez ensuite un blanc afin que les personnes à qui vous avez annoncé la mauvaise nouvelle aient le temps de réaliser ce qui se passe.
Ensuite, parlez de votre protocole thérapeutique et des options qui s’offrent à vous.
Faites votre annonce directement à votre entourage, mais pas en public, cela pourrait les empêcher d’exprimer leurs émotions.
Dans un premier temps, il n’est pas nécessaire de l’annoncer à tous les gens que vous connaissez. Commencez par votre cercle le plus proche, conjoint, enfants et parents puis vous élargirez ce cercle petit à petit.
Faites-le avec solennité, pas entre deux portes en donnant l’impression que cela ne vous touche pas. Evitez également de sous-estimer votre maladie et de la banaliser, vos proches ne le comprendraient pas.
Chaque personne de votre entourage réagira à sa manière. Certains vont utiliser l’humour pour dédramatiser, d’autres voudront prendre « en mains » votre maladie et vous imposer une hygiène de vie très stricte, d’autres encore vous prodigueront une foule de conseils et se jetteront sur Internet pour s’inscrire à tous les forums de discussion concernant le cancer du sein. D’autres encore, écouteront sans rien pouvoir dire.
En général, ils passent par différentes étapes avec l’acceptation de votre maladie.
Ces étapes sont : le choc, le déni, la révolte, la négociation, la réflexion et l’acceptation. Plusieurs jours à plusieurs mois peuvent se passer entre chaque phase.
Vous pouvez également demander à votre médecin qu’il reçoive votre famille si vous sentez qu’il saura être plus clair et rassurant.

Le cas particulier des enfants

Plus que tout, lorsqu’une femme est atteinte d’un cancer du sein, la réaction de ses enfants la préoccupe, surtout quand ceux-ci sont jeunes. Les enfants ne sont pas bêtes, ils comprendront très vite qu’il y a quelque chose d’anormal. Ils verront que vous changez vos habitudes, que vous êtes beaucoup plus fatiguée, que vous prenez tout un tas de médicaments. Expliquez-leur la situation, avec des mots simples qu’ils puissent comprendre afin qu’ils soient rassurés.