Etre une Femme

Essences en quête de sens

Publié le
Essences en quête de sens

Odeurs de cuisson, de tabac, de renfermé…autant de facteurs qui viennent gâcher l’harmonie de nos intérieurs. Sans pour autant se ruer sur les désodorisants et parfums d’ambiance du commerce, voici quelques astuces ciblées pour retrouver le bonheur du cocooning…

par Myriam Bennour Azooz

Pourquoi se donner la peine de désodoriser naturel ?

La majorité des désodorisants d’intérieur industriels contiennent des substances chimiques dangereuses pour la santé. Parmi celles-ci, le formaldéhyde et le benzène sont classés par l’OMS comme cancérigènes pour l’homme.
Sans compter le toluène et le naphtalène, des « cancérigènes possibles », le limonène, qui est un allergène, ou encore les phtalates, des perturbateurs endocriniens. Conclusion : mieux vaut éviter les désodorisants « industriels » et opter pour du naturel !

Aérer tous les jours

Faut-il le rappeler ?! Désodoriser son intérieur, c’est avant tout bien aérer ! En clair, votre maison est comme vous ; vous ne vous mettez pas de déodorant sans vous doucher, non ? Eh bien pour votre maison, c’est pareil ! Cela ne sert à rien d’en parfumer l’intérieur si vous ne lui renouvelez pas son air. On ouvre les fenêtres, grand, pendant 20 à 30 minutes tous les jours. Ceci permet à l’air intérieur de se renouveler, en laissant échapper les polluants (fumée de cigarette, CO2 issu de votre respiration…) et en l’échangeant contre un peu d’oxygène.

Orange et clou de girofle : contre l’odeur de renfermé

Contre l’odeur de renfermé, rien de tel que la fraîcheur des clous de girofle pour donner un bon coup de fouet ! Plantez-les dans l’écorce d’une orange (cette idée marche aussi avec un citron, ou encore un pamplemousse). Cette action permettra aux multiples composés organiques volatiles, présents dans le zeste, d’être libérés dans l’air. Ces derniers sont aussi antimites, ce qui ne gâche rien ! Un seul fruit peut durer jusqu’à un mois, s’il est conservé dans un endroit sec et plutôt frais. Petite astuce : vous pouvez nouer un ruban autour de votre orange et l’accrocher ainsi !

Menthe poivrée : pour désodoriser les chaussures

Pour en finir avec les mauvaises odeurs qui persistent dans les chaussures, essayez la menthe poivrée, en feuilles sèches ou en huile essentielle, plus concentrée donc plus efficace. Elle donne un parfum agréable et diminue les bactéries responsables de ces odeurs désagréables. En plus d’être antibactérienne, l’huile essentielle de menthe poivrée est antivirale. En pratique, vaporisez quelques gouttes d’huile essentielle ou déposez quelques feuilles de menthe poivrée sur les semelles intérieures en fin de journée ou saupoudrez l’intérieur des chaussures avec du talc avant de les porter.

Zestes d’agrumes : pour désodoriser les placards et assainir l’air

Citron, orange, mandarine, pamplemousse…ne jetez plus leur pelure ! Gardez-les pour désodoriser vos placards, armoires, commodes…et tout autre meuble fermé. Leurs zestes renferment de nombreuses molécules odorantes qui parfument agréablement. En pratique, découpez les zestes des agrumes et enfermez-les dans un sachet de coton, de lin ou de gaze. Accrochez ce dernier dans l’endroit à désodoriser et laissez-le diffuser. Vous pouvez le secouer de temps en temps, voire même renouveler le zeste dès qu’il ne sent plus.

Citron : pour désodoriser le micro-ondes

Comme le réfrigérateur, le micro-ondes concentre facilement les mauvaises odeurs et les retient. Heureusement, le citron les absorbe facilement. Avant toute chose, il faut évacuer le plus d’odeur accumulée. Pour ce faire, il vous faut laisser la porte de votre micro-ondes ouverte au moins 12 heures. Pressez ensuite une moitié de citron dans un bol d’eau et faites-le chauffer pendant 3 minutes dans votre micro-ondes. Vous pouvez renouveler cette action sans danger, tant que les odeurs persistent ou reviennent. Grâce au citron antiseptique, votre micro-ondes gagnera en fraîcheur.

Lavande : pour désodoriser les vêtements

Friture, transpiration… dur dur de s’en débarrasser quand ces odeurs sont incrustées dans les vêtements. Plutôt que de laver et relaver le linge (ce qui l’use d’ailleurs) ou de l’inonder d’un aérosol anti-odeur acheté en grande surface (riche en composés chimiques à risques), essayez la lavande. La technique ? Mettez dans une casserole d’eau bouillante quelques tiges de lavande et mettez le vêtement à désodoriser sur un cintre puis placez-le au-dessus de la casserole. La vapeur d’eau très chaude ôtera toutes les mauvaises odeurs tout en apportant un parfum léger (la lavande est en plus antibactérienne et antiseptique).

A Lire aussi :

Pollueuse je suis pollueuse je reste !Pollueuse je suis pollueuse je reste ! Après avoir fait une vraie introspection de mon moi intérieur et après avoir participé aussi consciencieusement que possible à toutes les actions citoyennes, telles que « je nettoie ma rue et je la garde propre », je me suis rendu compte que c’était un début mais que, au fond, j’étais une pollueuse dans l’âme, sans en avoir conscience souvent. Bien sûr, nous sommes tous d’accord sur le fait qu’il faille réduire les émissions de gaz pour sauver les ours polaires mais à y regarder de plus près, la pollution, ça facilite la vie.
Bergamote,  parfum d’enfanceBergamote, parfum d’enfance Quand je repense à mon enfance, des odeurs d’agrumes me viennent en mémoire, oranges, mandarines, citrons et bergamotes. Je grimpais dans les arbres du jardin de mes grands-parents et me servais directement sur les branches. Mes doigts sentaient bon pendant des heures après même s’ils collaient un peu. La bergamote était mon fruit préféré mais elle était plus difficile à éplucher. Je la donnais à ma grand-mère qui le faisait pour moi et qui parfois me la pressait en jus également. La bergamote et moi, c’est donc une histoire d’amour très ancienne.
Réaliser une bougie de massageRéaliser une bougie de massage Voici une bougie de massage simple et rapide à réaliser ! Les huiles végétales utilisées permettent de nourrir la peau en profondeur, tout en permettant un massage chaud et agréable. Cette recette peut se réaliser avec ou sans huiles essentielles. A décliner au gré de vos envies.