Mon hygiène, mon intimité et mes règles

Mon hygiène, mon intimité et mes règles

Publié le

Prendre soin de son intimité est aussi important que prendre soin de sa peau ou de ses cheveux, afin d’assurer son confort intime et d’éviter les sensations d’irritation, les infections ou encore les odeurs désagréables surtout pendant la période des règles. Attention toutefois, une bonne hygiène intime doit absolument se faire dans les règles de l’art.

par

Voilà nos 6 conseils pour un bon entretien intime pendant les règles.

Une serviette ou un tampon hygiénique doivent être changés toutes les quatre heures

Oui, c’est très important ! Il faut changer de tampon ou de serviette toutes les quatre heures. Pourquoi? Parce que ce sont des nids à bactéries… Les changer à temps nous fera éviter le risque d’infections et de mycoses.

Dire NON aux douches vaginales

Cette idée reçue de laver l’intérieur du vagin pour une bonne hygiène est absolument à bannir. C’est bien connu, l’intérieur du vagin est autonettoyant. Il n’a donc pas besoin de douche vaginale pour être propre. Pire encore, ceci pourrait même déséquilibrer la flore en créant des dérèglements et des infections.

Des produits adaptés pour plus de fraicheur

On a vraiment besoin de se sentir fraîche surtout pendant les règles. Veillez à utiliser un nettoyant ou gel intime
adapté, au pH neutre qui vous donnerait cette fraicheur sans sensibiliser votre vulve durant cette période.

On privilégie le coton pour plus de confort

Les culottes et sous-vêtements en coton sont à adopter pour un bon équilibre intime et surtout plus de confort. Ils favorisent moins la transpiration que les tissus synthétiques.

On n’oublie surtout pas de se sécher

Un détail très important : il faut absolument se sécher après chaque douche. L’humidité favorise la prolifération des bactéries et pourrait causer des infections et des mycoses.

Les tampons probiotiques, une invention géniale !

Les tampons hygiéniques « probiotiques » sont efficaces pour éviter les infections. Les infections vaginales sont très souvent liées au fait que la flore vaginale est déséquilibrée. Les gynécologues prescrivent des ovules aux femmes.
Quelques laboratoires ont trouvé l’idée ingénieuse de faire des tampons qui contiennent cette flore vaginale. Au
moment des règles, les femmes utilisent ces tampons pour restaurer leur flore vaginale. Il est conseillé une à deux fois par an d’utiliser ces tampons spécifiques vendus en pharmacie.