Etre une Femme

Les eaux florales et la cosmétique un couple qui marche !

Publié le
Les eaux florales et la cosmétique un couple qui marche !

Pour accueillir comme il se doit les beaux jours qui s’annoncent, avec un esprit printanier, nous avons eu l’idée de vous parler de fleurs ! De fleurs, dites-vous? Oui, mais des fleurs en bouteille, il s’agit bien entendu des eaux florales.

par Myriam Bennour Azooz

On en a tous dans nos placards de cuisines, certaines, même, en usent et en abusent en pâtisserie. Mais les eaux florales ont aussi leur place dans votre trousse de toilette !

Une eau qui vous veut du bien

L’eau florale, ou hydrolat aromatique, est un liquide incolore obtenu en distillant de l’eau sur des substances végétales (feuilles ou fleurs).
Les eaux florales les plus usitées en Tunisie sont, bien évidemment, l’eau de fleur d’oranger (zhar), l’eau de géranium (aterchia) et l’eau de rose (mé ward). Mais il y a aussi l’eau florale d’églantine (nesri), l’eau florale de romarin… moins connues mais dont les propriétés sont tout aussi intéressantes.

Nous utilisons habituellement ces eaux florales à des fins alimentaires pour parfumer et ajouter une note à florale à nos desserts et pâtisseries mais aussi comme remède de grand-mère contre toutes sortes de malaises : apaiser la nausée, réduire la fièvre, favoriser le sommeil…

L’eau florale est un peu la version homéopathique de l’huile essentielle, étant beaucoup moins concentrée en principes actifs (2 ou 3% de l’huile essentielle). Elle est donc particulièrement douce pour la peau. Même les peaux les plus sensibles, y compris celles des bébés, la tolèrent parfaitement.

Un soin à la carte

Du point de vue cosmétique, les eaux florales sont connues comme étant un soin épidermique, spécialement pour le visage, qu’elles soient utilisées seules ou dans un mélange.
L’eau florale d’oranger, de géranium et de rose ont la propriété commune d’être un facteur régénérant, purifiant et rafraîchissant pour la peau. La différence entre celles-ci c’est que certaines ont des propriétés plus astringentes que d’autres et, par conséquent, elles sont conseillées différemment en fonction du type de peau.

Comment les conserver ?

Les hydrolats sont extrêmement vulnérables au développement bactériologique, en raison de leur faible teneur en huile essentielle et à la présence de particules végétales.
Pour leur bonne conservation, il convient de les stocker à l’abri de la lumière, de l’oxygène et des variations de température.