Etre une Femme

Mon régime ne fonctionne pas ! Pourquoi?

Publié le
Mon régime ne fonctionne pas ! Pourquoi?

Nous avons toutes rêvé un jour d’avoir la silhouette parfaite. Celles qui ont des kilos à perdre ont toutes essayé, au moins une fois dans leur vie, de suivre un régime alimentaire. Le problème de ces régimes c’est que ça n’aboutit pas toujours au résultat attendu, ou du moins pas facilement, on finit par se lasser, rechuter et reprendre encore plus de kilos.

par Saima Ksibi

Cet article tentera de répondre à la question que se posent la plupart des femmes : « Pourquoi je n’arrive pas à perdre du poids ? ».

Parce que vous placez la barre très haut

Avant de commencer à suivre un régime, il faut tout d’abord se fixer un objectif réaliste. Pas la peine de vouloir à tout prix avoir le corps d’un mannequin ou mincir exactement comme votre copine (donc suivre son régime à la lettre) parce qu’on n’a pas toutes la même morphologie, ni le même corps, on ne grossit pas et on ne maigrit pas de la même façon.

Suivant votre morphologie et votre IMC, fixez-vous un nombre de kilos à perdre, durant une certaine période. Il vaut mieux que ça soit progressif et réaliste. Faites en sorte de suivre un régime, pas très strict, qui vous fait perdre les kilos, petit à petit, et ne vous attendez pas à vous débarrasser de 5 ou 10 kilos en quelques jours ! De cette façon, vous n’y arriverez jamais !

Parce que vous manquez de motivation : 

La clé de la réussite d’un régime alimentaire est la volonté et la motivation. Ce n’est pas suffisant de vouloir perdre des kilos seulement, le plus important c’est de vouloir continuer, jusqu’au bout et de pouvoir tout faire pour y arriver. Apprenez à vous motiver vous-même, ou commencez votre régime avec vos copines et fixez-vous des objectifs. Ça sera plus amusant d’en faire une sorte de compétition entre amies, d’organiser des déjeuners diététiques et de vous voir l’après-midi autour d’un thé sans sucre.

Parce que vous gardez vos mauvaises  habitudes :

Quand vous êtes au régime, il faut bannir toutes les mauvaises habitudes, et surtout LE GRIGNOTAGE ! Quand vous avez un creux, buvez de l’eau  ou, au pire des cas, mangez un fruit ou un légume. Apprenez à vous contrôler  et la sensation de faim partira avec l’habitude.

Quand vous sortez entre copines, pas question de céder à la tentation des sucreries et du gras. Prenez un thé sans sucre ou un jus d’orange frais.

Parce que vous ne buvez pas suffisamment d’eau :

Boire de l’eau est vital pour notre organisme mais encore plus lors d’un régime amaigrissant. N’oubliez pas que l’eau contient zéro calorie, buvez autant que vous pouvez, ça servira à remplir votre estomac et vos intestins, ce qui vous donnera une sensation de satiété et vous empêchera de grignoter.

En plus, l’eau est essentielle pour brûler les calories, en plus de tous ses bienfaits sur l’appareil digestif et le système circulatoire.

Parce que vous ne bougez pas, ou pas assez :

Il est inutile de passer sa vie à faire des régimes, alors que vous ne faites aucun effort physique. L’idéal serait de vous inscrire dans une salle de sport, en cours d’aérobic ou de danse, ou bien de vous mettre au footing. Préférez la marche à la voiture quand vous faites vos courses, faites des exercices d’abdominaux avant de dormir  et, le weekend, faites un peu de vélo. Ça sera parfait pour vous amuser et bouger en même temps.

Vous vous privez beaucoup :

Faites très attention à ne pas tomber dans le piège des régimes très privatifs qui entraînent la sensation de frustration. Essayez de manger équilibré, de bannir les aliments gras et non pas de bannir toute la nourriture. Arrêtez d’associer le mot régime avec « frustration », «obligation » et n’en faites pas votre corvée, sinon bonjour la rechute !

Ce genre de régimes trop « stricts » entraînent l’effet yoyo. Capables de vous faire perdre cinq kilos en une semaine, et de vous en faire reprendre 10 ! Donc, attention à ne pas trop vous priver, accordez-vous une petite gourmandise, une fois par semaine, une fois vous aurez pris le rythme (Attention ! on a bien dit « petite gourmandise »!).