Etre une Femme

Quand le relooking devient une valorisation d’image

Publié le
Quand le relooking devient une valorisation d’image

Contrairement aux idées reçues, un relooking ne se limite pas à se faire une « nouvelle tête » et à jeter les vieux habits de sa garde-robe pour acheter des vêtements plus seyants. Non, un relooking est un réel travail d’introspection, accompagné par un conseiller en image, qui met en adéquation une image intérieure avec une image extérieure, pour retrouver l’estime de soi.

par Erich Alauzen

Le relooking s’apparente beaucoup plus à un véritable coaching en image. Le métier de conseiller en image est fort mal connu chez nous. Pourtant, en Tunisie, peut-être plus qu’ailleurs, être écouté ne suffit plus… Il faut aussi être vu, et la séduction visuelle revêt de plus en plus d’importance, que ce soit dans la vie personnelle ou professionnelle.
Pour mieux comprendre cette profession, je suis allé voir Norah Kamoun, Conseillère en image personnelle et professionnelle. D’origine française et opérant depuis 1991 entre la France et la Tunisie, Norah a accepté d’accompagner le relooking de notre lectrice Basma.

A l’écoute des témoignages de Seif et d’Emna, et en suivant le relooking de Basma, j’ai immédiatement compris que Norah possédait un véritable talent relationnel pour extraire le meilleur de chaque personne, et de solides compétences en colorimétrie, morphologie, psychologie, stylisme, coiffure et maquillage… Et oui, tout cela pour une seule personne !
Norah présente son métier en ces termes : « Un conseiller en image n’est pas là pour changer les gens, mais seulement pour les accompagner dans un désir de changement qu’ils ont décidé tout seuls, jusqu’à leur révélation. En effet, nous voulons faire sortir leur beauté intérieure que très souvent, ils ne soupçonnent pas, complètement sous-valorisés par eux-mêmes et par leur entourage. Cette introspection ne se fait pas sans émotion. Normal lorsqu’on aborde des sujets aussi sensibles que l’estime de soi ! »

Pour relooker Basma, une équipe de choc que la rédaction tient à remercier chaleureusement :

Norah Kamoun, conseillère en image personnelle et professionnelle

Salwa, coiffeuse

Maquillage Art Deco par Sonia, maquilleuse

Prêt à porter et accessoires : Mabrouk

Reportage photo : Wael Khalfalah 22 66 05 22

Carte d’identité:

Basma, 34 ans

Mariée, une petite fille

Assistante de direction dans une société de textile

Son objectif : retrouver sa féminité et changer son image.

Les techniques de relooking

Le Conseiller en image ne donne pas une suite d’ordres arbitraires, complètement subjectifs. Il cherche tout d’abord à comprendre les besoins de nouvelle image de son (sa) client(e).

Tout commence par un bilan, organisé dans l’intimité du bureau du conseiller en image. Norah nous explique : « Ce bilan dure environ deux heures. Il est le fruit d’un cheminement de pensée qui, au fur et à mesure du questionnement, peut amener la personne en face de sa problématique personnelle. Très souvent, cette découverte fait remonter de fortes émotions comme on travaille sur l’estime de soi… Ces troubles sont libérateurs et permettent d’avancer vers sa révélation. Jamais le conseiller ne se permet de juger ou de sanctionner, il peut seulement questionner et comprendre.

Certaines personnes ont beaucoup de mal à répondre, incapables de savoir quelle image elles projettent.

Avec patience, tact et diplomatie, le conseiller va réussir à surmonter ces blocages. »

Le bilan d’image va également permettre de trouver le pont qui favorisera le passage de l’état actuel à un autre, transition qui ne se fait pas en une seule journée. « En général, mes clients préfèrent adopter un cheminement lent. Par exemple, les relookings de Seif et d’Emna ont pris près de deux mois, avant la révélation. On ne s’approprie pas ce nouveau moi en quelques jours. ».

Norah précise aussi que les objectifs du relooking sont très différents selon le sexe, l’âge et le fait d’une motivation personnelle ou profession-nelle. « L’adolescent, par exemple, déséquilibré et déstructuré dans une famille de parents divorcés, adopte des attitudes provocatrices et un style inacceptable pour son entourage… Tout seul, il perd son égo profond, se sent sous-valorisé, et le conseiller en image va jouer le rôle de médiateur tout en aidant l’ado à retrouver son image… »

Norah cite aussi l’homme de cinquante ans qui n’accepte plus son image vieillissante, ou la femme trentenaire qui a besoin de raviver sa féminité après une ou deux grossesses, pour réveiller le désir de son mari et se sentir à nouveau bien dans son image de femme. Un couple qui a perdu son identité au fur et à mesure des années recourra à ses services.
Dans un contexte professionnel, un dirigeant peut faire appel aux services du conseiller en image pour rajeunir une équipe commerciale dont les comportements et apparences ne correspondent plus au dynamisme de l’entreprise. Malaise de la quarantaine, ménopause, andropause et récupération de son image après de graves maladies constituent également des motivations pour aller rendre visite au coach en image.

« En Tunisie, j’assiste aussi à un autre problème d’image provoqué par le décalage entre les mentalités locales et ce qui est vu sur les programmes satellite des télévisions.
Certains ou certaines aimeraient adopter ce qu’elles voient, mais s’en empêchent par rapport à la société. D’où un mal-être et une frustration que le conseiller en image pourra corriger par un subtil relooking qui combinera et respectera les deux aspirations. »

Après le bilan d’image, les objectifs du relooking, alors clairement définis, seront concrétisés à l’aide de techniques professionnelles qui suivent des procédures strictes.

(Lire la suite « Notre lectrice Basma se fait relooker par Norah Kamoun »)