Etre une Femme

Rituel exotique pour pieds malmenés

Publié le
Rituel exotique pour pieds malmenés

Comprimés, surchauffés et totalement négligés, ils ont été cachés tout l’hiver mais ils seront bientôt de sortie. Offrons à nos petons une cure digne des stars…

par Najla Najar

Direction le salon Dessange.
L’enseigne est de nouveau présente en Tunisie, dans un espace épuré qui fleure bon la zen attitude. Le « Rituel Balinais à la bougie tiède de Dessange » semble convenir à cette envie de dorloter nos pieds avant de les exposer.

« Rituel Balinais à la bougie tiède de Dessange »

Le soin se fait en cabine où, dès le début, Nadia l’esthéticienne me propose l ‘ ambiance olfactive de mon soin : rose ou fleur d’oranger ? Entre les deux, mes narines balancent puis je craque pour mon amie la rose. Installée dans un fauteuil, mes pieds trempent dans une bassine en bois remplie d’eau tiède et de pétales de rose; une eau que les soigneuses ont parfumée à l’huile de bain de rose.

Le charme agit déjà et je commence à me détendre. Dix minutes plus tard, l’esthéticienne commence une beauté des pieds traditionnelle mais ponctuée de l’utilisation de soins spécifiques pour exfolier, nourrir et protéger le pied et les ongles.

Mes préférés sont le gommage énergisant aux acides de fruit, l’huile nourrissante de citron pour les ongles et le gel à la protéine de soie pour assouplir les cuticules.Puis vient le moment où ce soin montre ses qualités exceptionnelles : le massage relaxant à la cire de bougie tiède.

On se déplace sur le relax, la lumière est tamisée et la musique devient plus douce.L’esthéticienne utilise la cire 100% naturelle de la bougie transformée en huile aux senteurs de santal et d’orange pour effectuer un massage relaxant et décongestionnant sur les demi-jambes et les pieds.

Un mélange de shiatsu et de réflexologie plantaire avec des gestes presque au ralenti : Un pur moment de détente et de plaisir. Mes pieds faisaient les fiers (propres et si doux) et mes jambes qui n’étaient pas concernés par ce soin, du moins c’est ce que je pensais, étaient toutes chamboulées par tant de légèreté… Ouups, mon imagination déborde aussi : c’est peut être un effet secondaire du rituel ?