Une semaine pour faire peau neuve

Publié le
une semaine pour faire peau neuve

Avec le début de l’année, on n’a pas eu le temps de nous occuper de prendre soin de notre peau Mais voilà, entre le boulot, la famille et les autres obligations, on a vite fait de se rendre compte qu’on est dans un état terrible ! Mais il n’est pas question de commencer une nouvelle année avec une mine toute grise et des cheveux raplapla !

par

Une semaine pour faire peau neuve ? On vous dit chiche.

Bilan préliminaire

Le rappel de notre agenda nous indique que le 31 c’est dans sept jours. Du coup, on se tourne vers notre miroir, histoire de faire un petit bilan de notre état général. Et là, c’est la cata ! Cheveux raplapla et qui cassent, teint terne, cernes qui arrivent jusqu’au cou, et ongles sans aucune fraîcheur… Bref, rien que note panoplie de maquillage spécial camouflage ne pourrait réparer cette fois-ci ! Quoi de plus normal à ce constat, puisque depuis la rentrée on n’a pas eu le temps de prendre un moment pour soi, pour se chouchouter ou même pour se faire un petit masque… Avec le rythme effrénée du boulot – embouteillages – dodo des enfants et re-boulot, le stress et la fatigue ont en plus mis leur grain de sel dans tout ça…
Du coup, nos cheveux, notre peau, nos ongles, et notre corps tout entier en ont fait les frais… Mais comme il est hors de question de zapper le Réveillon, encore moins d’y paraître dans cet état, il va
bien falloir trouver une solution !

La réponse dans la detox

La detox a été un phénomène à la mode pendant un bon bout de temps. On en a même essayé quelques formules, de
la diète de pommes, à celle des raisins, en passant par les jus de légumes, on en a essayé pas mal. On a aussi tenté, selon le mood et la volonté du moment la detox d’un jour, d’une semaine et même d’un mois. C’est ce qui est bien avec cette formule ; elle s’adapte à nos besoins autant qu’à notre dead-line pour être en forme. Son principe tient dans son nom ; il s’agit de détoxifier son corps. L’idée est que notre organisme est assimilable à un moteur qui, au bout d’un moment et du fait d’usage continu et du manque d’entretien, s’encrasse.
Notre organisme accumule ainsi les toxines issues de la malbouffe et de la pollution de notre environnement. Et si on n’en prend pas soin, en mangeant sainement, en s’aérant et en dormant suffisamment, il a de plus en plus de mal à éliminer tout ça. Et a-t-on besoin de le dire, le stress n’arrange rien à l’affaire.
D’où la réponse dans la detox ! On se fixe un programme d’une semaine, où on va miser sur les bons aliments pour
désencrasser notre corps. Les toxines s’éliminant, cela va se répercuter sur notre aspect extérieur : notre peau
va respirer, ce qui va redonner ses couleurs à notre teint et sa brillance à nos cheveux et ongles !

Etablir un programme

On n’a qu’une semaine pour obtenir un maximum de résultats ! Il faut donc établir un programme clair, et s’y tenir. Pour se faire, on se pose, et on planifie son menu de la semaine, en misant sur les bons aliments !
Détoxifiants et énergisants ! Voilà les deux critères à retenir quant au choix de nos aliments de la semaine. Pour être certaine qu’on tiendra notre plan, on fait les courses au préalable, histoire de ne pas se retrouver à court de pommes lors d’une fringale et de sauter sur les biscuits. Sinon, cela peut être une bonne idée de noter le menu de la semaine et de l’accrocher sur le frigo, comme un pense-bête. Enfin, pour celles qui auraient besoin de plus d’encouragement, se fixer un objectif clair peut être un super stimulant. Cela peut être cette magnifique robe de
soirée où on entre à peine, ou une photo de nous quand on était au top. Attention tout de même, l’objectif doit quand même être réalisable ! Pas la peine de choisir une robe taille 36 alors qu’on n’a plus atteint cette taille depuis dix ans, ou de choisir une photo de nous ado…
Ce serait la frustration assurée ! Parce qu’il faut bien se rendre à l’évidence, en une semaine on ne va perdre 10 kilos ou 15 ans, mais on va tenter de se remettre dans notre meilleure forme possible, et ça, c’est déjà pas mal !

La règle absolue : l’hydratation

First thing first, on pense à s’hydrater!
Pourquoi? Tout simplement parce que c’est le catalyseur principal pour qu’une bonne élimination se mette en place. Les liquides aident à remettre le système en place, nos cellules fonctionnent mieux et les toxines sont plus facilement embarquées dans le processus d’élimination des déchets. De plus, lorsqu’on s’hydrate de l’intérieur, cela se voit à l’extérieur. En effet, l’eau joue un rôle très important dans le maintien de la souplesse de la peau autant que dans les mécanismes de régénération de celle-ci. Mais l’eau n’est pas notre seule option, on peut penser aux tisanes, cela nous permettra de profiter des bienfaits de certaines plantes aromatique, comme le thym et le romarin qui sont d’excellents détoxifiants. Il n’y a pas de limite à l’imagination quand il s’agit de tisanes, on peut y incorporer des feuilles de géranium pour aider à équilibrer le système digestif, ou un peu de gingembre rappé pour un coup de pep’s. Enfin, il y a les soupes, une autre manière de jouer du 2 en 1, en s’hydratant tout en
apportant à l’organisme les bienfaits des légumes.

Quelques règles à suivre

-On privilégie la qualité à la quantité
-On oublie les produits transformés, le pain, le sel, le sucre et les tous les excitants.
-On mange deux à 3 fruits par jours : le matin pour booster l’élimination et avant les repas pour stimuler la digestion.
-On préfère les fruits et légumes crus, voire légèrement cuits, pour profiter au mieux de leurs nutriments.
-Pour celles qui souffrent de ballonnement, préférez des fruits et légumes bien mûrs, préalablement épluchés et épépinés, voire légèrement cuits. Cela contribuera à attendrir les fibres.