Etre une Femme

Soleil, gare aux écueils

Publié le
Soleil, gare aux écueils

Un peu de soleil pendant la journée peut nous remonter le moral et aide à la synthèse de la vitamine D. Mais pour la plupart d’entre nous, notre exposition au soleil dépasse de loin nos besoins. Malheureusement, cela peut augmenter les risques de cancer de la peau, de cataractes et de coups de soleil, ainsi que les signes de vieillissement prématuré. Et même si nous ne sommes pas tous égaux face au soleil, à terme, on encourt les mêmes risques.

par Myriam Bennour Azooz

On ne cesse de parler des dangers du soleil, de la nécessité de se protéger. Il n’empêche que certaines personnes ne se sentent pas forcément concernées. Idées reçues ? Manque d’information ? Il est temps d’y mettre un terme et d’affirmer une fois pour toutes que tout le monde doit se protéger du soleil !

Question de peau

Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas parce que vous avez la peau mate que vous bronzez facilement ou que vous ne prenez pas de coups de soleil, que vous êtes dispensé de vous protéger. Même si votre peau vous le permet, évitez donc les excès côté bronzage. Gardez en tête que le soleil est une boule de feu et qu’il n’est pas judicieux d’exploser son capital jeunesse. Commencez par un soin SPF30, les premiers jours, puis poursuivez avec un indice moins élevé.
Les peaux noires sont plus protégées que les peaux blanches, les peaux asiatiques se situant entre les deux. Dans la peau blanche, les mélanosomes sont petits et peu denses et, seulement, un tiers est transmis aux kératinocytes (majorité des cellules de l’épiderme). Dans la peau noire, les mélanosomes, larges et denses, sont tous transmis et les kératinocytes sont pigmentés en permanence, d’où une protection trois fois supérieure des peaux noires par rapport aux peaux blanches. Cependant, si le risque de mélanome est quasi nul chez le patient noir et uniquement localisé sur les paumes des mains, les plantes des pieds et l’œil, celui du cancer cutané non mélanique existe toujours, une exposition solaire excessive pouvant entraîner une photo-immuno-suppression.

Les hommes 

Facteurs individuels

Il faut prendre les antécédents familiaux en considération. En effet,  le risque est multiplié par deux ou trois si un parent du 1er degré (parents, enfants ou frères et sœurs) a eu un mélanome. Dans ce cas, il convient de bénéficier d’un suivi systématique et régulier par son médecin, sans omettre une forte protection solaire. 

La prise de médicaments

Certaines substances prises par voie orale ou en application cutanée augmentent la sensibilité de la peau au soleil. C’est le cas de certaines huiles essentielles, qui ne doivent pas être utilisées avant une exposition au soleil : agrumes (bergamote citron, citron vert, mandarines, orange, pamplemousse…), céleri ou encore verveine.

C’est le cas aussi de certains médicaments, notamment des anti-inflammatoires, antibiotiques ou anti-acnéiques. Certains cosmétiques peuvent aussi augmenter la sensibilité de la peau au soleil, notamment les crèmes au rétinol.

C’est pendant l’enfance que les effets néfastes du soleil laissent tout particulièrement leur empreinte sur la peau. En effet, la surexposition solaire durant les premières années de la vie serait le principal facteur de risque de mélanome et de vieillissement prématuré.

Pour les plus petits, à savoir les moins de 3 ans, il est recommandé, de manière générale, de ne pas les exposer directement au soleil car leur peau et leurs yeux sont très fragiles. Après 3 ans, il faut systématiquement utiliser une protection vestimentaire, des lunettes et un chapeau, associés à une protection solaire adaptée.

Il est préférable de commencer sa protection solaire avec un soin à haut SPF (Facteur de Protection Solaire ou encore SPF Sun Protection Factor), dans un premier temps, quitte à le baisser après deux semaines d’exposition. Ex : SPF50, puis SPF30 pour les peaux claires. Mais si vous n’avez pas le budget pour deux protections, optez pour la plus forte !

Dernière chose. Oubliez les huiles et autres monoï, qui sont très dangereuses pour la peau !