Etre une Femme

Mais pourquoi transpire-t-on ?

Publié le
Mais pourquoi transpire-t-on ?

L’été s’installe et avec lui se préparent les soirées en plein air, la plage, la fête… mais aussi la chaleur ! Et quand on vous dit « chaleur », vous pensez, évidemment, à la transpiration. Elle vous met mal à l’aise avec les auréoles sous les bras, ces gouttelettes qui dégoulinent… peut-on stopper la transpiration? Est-ce normal de tant transpirer ? Peut-on dire stop aux mauvaises odeurs ?

par Nour Bouakline

Pourquoi transpire-t-on ?

Tout d’abord, rassurez-vous ! La transpiration est une fonction normale de la peau qui lui permet de se rafraîchir en cas de chaleur excessive. Cette transpiration est fabriquée par les glandes sudoripares de votre corps.
On transpire aussi quand on fait un effort, ou quand l’émotion bat son plein ! Il faut savoir que la température peut augmenter dangereusement, ce qui serait susceptible de provoquer des lésions de certaines parties du corps. La transpiration agit donc comme un régulateur de la chaleur à l’intérieur de notre corps.

Comment se fabrique la transpiration ?

L’hypothalamus, situé dans notre cerveau, sert à maintenir notre corps à une température moyenne de 37°C. A la moindre augmentation de chaleur du corps, il commande aux glandes sudoripares, situées dans notre peau, de fonctionner plus ou moins activement pour réguler la température corporelle.
La sueur va alors s’écouler naturellement par les pores de la peau et se répandre sur la peau. Attention, nous ne parlons pas des sueurs froides ou chaudes accompagnées de douleurs et qui demandent vigilance et la consultation d’un médecin.
Produite à partir de l’eau de notre organisme, la sueur est en principe acheminée sous forme de vapeur servant à hydrater et à rafraîchir les pores de la peau. Mais cette vapeur devient de l’eau en cas d’activité physique intense, stress, chaleur ou fièvre.

Pourquoi la transpiration sent mauvais ?

Par ailleurs, si la transpiration est en principe inodore, ce sont les bactéries sur la peau qui peuvent entraîner une odeur plus ou moins gênante. Ces mauvaises odeurs de transpiration, parfois très nauséabondes, proviennent des déjections des bactéries présentes à la surface de la peau qui se nourrissent de cette transpiration.

Certaines personnes produisent de la sueur en abondance, parfois jusqu’à ce que cela devienne handicapant : on appelle alors cela l’hyperhidrose. Dans ce cas, l’avis d’un médecin est vivement recommandé pour prescription d’un traitement approprié.

Comment venir à bout des odeurs ?

L’hygiène est importante, mais elle ne doit pas être excessive sous prétexte de se débarrasser de la sensation de transpiration. En effet, des douches trop fréquentes (plus de 2 par jour) utilisant une eau calcaire et surtout du savon ou des gels douche, active la sécrétion sébacée et rend la peau encore plus grasse. Le déséquilibre qui se produit au niveau de la flore peut favoriser le développement de bactéries ou de champignons.

Conseils anti-transpiration

Ayez une bonne hygiène de base : une douche quotidienne avec l’utilisation d’un déodorant
Les poils aussi favorisent les mauvaises odeurs, il est conseillé de s’épiler l’été au niveau des aisselles et du pubis.

L’avis du spécialiste, Dr Samir Abdelmoumen Médecin au Samu 01 Tunis

La transpiration est-ce un signe de bonne santé ?

En général je vous dirai oui, mais exceptionnellement dans certain cas comme l’hyperthyroïdie, les sueurs nocturnes chez le diabétique de type 2, la tuberculose …. La transpiration est un signal d’alerte à ne pas prendre à la légère.

Docteur, peut-on prévenir les mauvaises odeurs de la sueur ?

Oui, on recommande de prendre des douches fréquentes (pas plus de 2 par jour), de bien choisir les tissus qu’on porte, de soigner son alimentation. Il faut aussi savoir que certains médicaments causent une mauvaise odeur de transpiration.

Doit-on tenter de stopper la transpiration par l’utilisation de produits anti-transpirants ?

Non on ne doit pas arrêter un mécanisme thermorégulateur physiologique car il pourrait y avoir des conséquences néfastes sur la santé.

Existe-t-il des personnes qui ne transpirent pas ?

Oui et c’est l’anhidrose qui est un motif de consultation et qui a pour conséquence des troubles de la thermorégulation et une intolérance à la chaleur, elle peut être d’origine génétique ou due à une lésion.

En cas de transpiration abondante, doit-on consulter ?

Absolument et chez un dermato ou un interniste car l’hyperhidrose peut être le signe prémonitoire d’une pathologie parfois grave.