Voyager Seule : 10 raisons pour tenter l’aventure

Publié le
voyager seule

Les grandes exploratrices et les voyageuses solitaires ont ouvert le chemin du monde aux femmes, dans un domaine resté presque exclusivement masculin durant des siècles.

par

Isabelle Eberhardt, Ella Maillart, Alexandra David-Néel, mais encore aujourd hui Annie Van de Wiele ou Isabelle Autissier sont les pionnières du voyage féminin en solo. Loin de ces vies de légendes féminines, de plus en plus d’héroïnes du quotidien, décident de partir seule en vacances ou en voyage. Une envie de libération, déroute, détour de la solitude ou simplement l’appel du « Wild » chacune porte dans ses bagages une histoire, une vision du monde ou tout simplement l’envie de souffler.

Qui sont ces exploratrices du monde en solitaire?

Misanthropes, asociales ou en quête de libération, ces femmes ne se targuent jamais de courage, mais beaucoup plus d’une expérience émotionnelle unique. Certes, il faut être réaliste, « It is a man’s World » et cette décision, étonnera et/ou dérangera votre entourage, vous ne serez pas soutenue, parfois vous serez découragée et vous serez seule face à votre peur de l’inconnu et de la solitude. Mais en partant c’est un voyage personnel que vous effectuez à la découverte du monde, de l’autre et de votre « moi » profond. Voici un petit tour d’horizon des raisons qui vous donneront peut être à vous l’envie de partir sur seule.

1. Se découvrir et découvrir le monde

Voyager seule est une occasion rare, d’être à l’écoute de soi, de son propre désir, sans interférence ni culpabilité. Les femmes passent leur vie à essayer de satisfaire leur entourage : parents, conjoint ou enfants. Ce voyage permettra de se retrouver, essayer de se plaire et de se faire plaisir, mais aussi de découvrir le monde, le pays, les gens, et surtout de rencontrer sa propre personne ; enfin !

2. La rencontre de personnes formidables

Voyagee seule ne signifie pas se couper des autres bien au contraire c’est justement partir à la rencontre de l’autre et plus encore s’ouvrir à lui et accepter sa générosité son aide et bien sûr sa différence. Voyager avec ses amis ou des personnes proches, est très agréable mais oblige presque à rester confiné entre proches, sans aller vers les autres. Etre seule en voyage permet des échanges d’une grande sincérité et d’une plus grande intensité. Les rencontres deviennent donc plus humaines et plus profondes. Voyager seule pousse à être plus ouvert et à accueillir la différence et à reconnaître et apprécier l’essentiel dans chaque être humain.

3. Etape initiatique

Voyager seule n’est pas simplement prendre des vacances. prendre la route revêt une dimension initiatique : Se couper de son milieu, s’immerger dans un lieu inconnu mystérieux où l’on prend des risques et d’où on revient plus fort, avec la reconnaissance des siens. C’est le schéma commun à tous les rites de passage dans les sociétés traditionnelles. Pour d’autres femmes, c’est vers 35-40 ans que ce premier départ en solitaire se fait pour faire le point, réévaluer sa vie et redécouvrir, se soustraire aux contraintes du quotidien et au regard des autres. Elles retrouvent le sentiment de liberté, une insouciance enfantine, un espace de jeu ou elles peuvent redéfinir leur personnage et faire de nouveaux choix.

4. Une liberté totale

Aucune limite ni attache sauf celle de l’imagination. Contrairement aux apparences, le quotidien ne libère pas les femmes mais bien au contraire, il les accable de 1000 taches à l’extérieur comme à l’intérieur. Voyager seule est un souffle de liberté extraordinaire. Le champ des possible est grand ouvert devant soi, et la spontanéité, la surprise et l’inconnu sans crainte ni angoisse seront vos compagnons de route. Dans un monde où tout est planifié, réglé à la seconde près, cette expérience vous redonne un souffle de liberté rare et enivrant. Une expérience indispensable pour prendre conscience de soi et du sens de son action sur le monde, en dehors du groupe.

5. Un dépassement de soi et de ses peurs

La peur de l’inconnu, de l’insécurité, des dangers potentiels souvent imaginaires, sont généralement les freins à toute entreprise ou projet, et particulièrement au moment de voyager seul. En affrontant cette peur et en la dépassant, on redécouvre la force, le courage et l’aventurier qui sommeille en soi. La peur des premiers jours se transforme rapidement en fierté.

6. Retrouver confiance en soi

Oser partir seule à la découverte du monde et de ses richesses est un dépassement de soi, de la peur, mais aussi de la peur de la solitude. Réussir cette étape par ses propre moyens redonne confiance en soi, car il est évident que ce voyage n’est pas sans dangers, mais contrôler cette peur, et trouver des solutions à chaque entrave rencontrées bâtissent une solide confiance en soi qui change à jamais la vie.

7. Seule, mais pas solitaire

Voyager seule est l’occasion de faire de nombreuses rencontres. Parmi ces personnes, certaines partageront les mêmes centres d’intérêt, rêves et buts dans la vie. Si ce voyage arrive dans un moment de rupture amoureuse ou d’un long célibat, il peut favoriser la rencontre amoureuse. Et qui sait c’est peut-être la rencontre qui changera votre vie pour le mieux et votre plus belle histoire d’amour. Si vous êtes en couple, voyager seule sera l’occasion de relancer votre passion et d’apprécier davantage les qualités de l’autre en le retrouvant.

8. Faire des découvertes

Voyager seule est une chance de prendre du recul et de relativiser. Le quotidien est tellement prenant que l’on oublie parfois ce que l’on est à distance avec soi. En voyageant seule, on s’approprie un nouvel espace et un temps pour soi exclusivement. Ce temps est pour soi : découvrir de nouvelles sensations, une nouvelle langue, différentes richesses culinaires.

9. Devenir la personne que l’on souhaite

Opter pour un voyage solo permet de laisser de côté la fatigue, l’agacement, et les contrariétés imposées par les autres. On se découvre de nouveaux aspects de sa personnalité. Sur la route, on se surpasse face à des situations inattendues. Vous vous surprendrez alors à votre changement d’attitude et à la positivité qui sommeille en vous. Libérez la personne merveilleuse, irrésistible et intelligente que vous êtes, la personne que vous négligez trop dans votre vie de tous les jours.

10. Revenir « fière de soi » après ce périple

Ce que l’on ramènera dans les bagages, c’est bien plus que de beaux souvenirs ou des cadeaux. un grand sentiment de fierté et de confiance en soi, d’avoir enfin dépassé ses doutes et ses appréhensions. Ce sentiment sera la pierre angulaire du nouveau soi révélé après cette aventure d’exploration de soi et du monde. En prenant cette décision, tout sauf anodine, on va à la rencontre d’un autre monde, une autre culture mais surtout un univers intérieur. C’est l’occasion rare et unique de se dépouiller des chaines et des filets du quotidien, du regard des autres, des pressions familiales et sociales.Explorer le monde mais aussi ses véritables envies, défier les croyances inculquées, les préjugés qui limitent la curiosité de l’autre. Se laisser émerveiller et découvrir que l’on n’est pas fragile, ni seul et que tout est encore possible à chaque instant. Pour toutes ses raisons et pour bien d’autres il faut oser prendre la route vers des pays inconnus, et vers soi, seule mais en communion avec le monde.