gemmotherapie

La gemmothérapie pour guérir les infections ORL chez l’enfant

Publié le

Vous évitez de plus en plus les médicaments et vous recherchez des solutions moins violentes et surtout 100% naturelles pour veiller à la santé de votre enfant au quotidien ? La gemmothérapie, située entre l’homéopathie et l’aromathérapie possède un potentiel énorme avec ses produits sans effets secondaires et très simples d’utilisation.

par

Découvrez les principes de la gemmothérapie et comment vous en servir avec vos petits!

Mais qu’est-ce que la gemmothérapie ?

La gemmothérapie est une branche de la phytothérapie. Une nouvelle thérapie naturelle qui consiste à utiliser les propriétés des tissus embryonnaires végétaux en croissance : les bourgeons et les jeunes pousses d’arbres et d’arbustes. « On peut la définir comme la phytothérapie cellulaire énergétique globale ».
C’est dans les années 60 que la gemmothérapie fût créée par l’homéopathe Belge Pol Henry. Il a publié les résultats de ses recherches et de ses tests cliniques en 1970 et a appelé cette nouvelle thérapie « Phytoembryothérapie ».
Cette thérapie a été reprise et améliorée par le Dr. Max Tétau, qui l’a appelée « Gemmothérapie ».
L’origine du nom est issue du mot « gemmae » qui signifie « bourgeon » en latin.

Soigner son enfant au naturel grâce aux bourgeons

• Le Bourgeon : L’énergie et les principes actifs de la plante

Dans le bourgeon on trouve des tissus bien particuliers : les méristèmes. Ce sont les seuls tissus végétaux capables de créer de nouvelles cellules.
Le bourgeon contient de nombreux principes actifs tels que les phytohormones, vitamines, minéraux, oligo-éléments, enzymes, sève brute, polyphénols, huiles essentielles et tout le concentré d’information de la plante riche en ADN.
Tous ces précieux éléments sont conservés dans un mélange d’eau, de glycérine et d’alcool appelés les macérats. Quelques gouttes suffisent pour libérer leurs bienfaits.
 
gemmotherapie

• Rhinites, otites et autres infections ORL

Dès la rentrée, le Dr Morel prescrit à ses jeunes patients, pour prévenir les infections hivernales, des traitements de fond dont la gemmothérapie. Ces préparations (macérats glycérinés) sont dispensées en pharmacie et sont particulièrement adaptées aux enfants.
terrain inflammatoire avec des problèmes allergiques et de fatigue, les macérats glycérinés de bourgeons de cassis (Ribes nigrum) sont tout à fait indiqués, à raison d’une goutte par kilo/par jour, le matin dans un peu d’eau (pour un enfant de 20 kilos, 20 gouttes, ou en macérat-mère, 2 à 3 gouttes).
Rhinites, otites et pharyngites : Le Dr Morel conseille les bourgeons d’églantier (Rosa canina) aux mêmes doses prises cette fois le soir.
En cas d’écoulement nasal clair le macérât de bouleau est indiqué,
– Pour un écoulement nasal ou bronchique plus épais on optera pour les macérats d’aulne glutineux.
Une otite : Massez le contour de l’oreille avec de l’huile essentielle de giroflier (Eugenia caryophyllata) diluée dans une huile végétale (10 à 20 %), associée à de l’huile essentielle de tea-tree (Melaleuca alternifolia) et de lavande (pour les très jeunes enfants, tea-tree et lavande suffisent).
Autre proposition : La tisane anti-infectieuse à base de sureau, serpolet, mauve et violettes à quantités égales avec un peu de miel ou de sirop d’agave.

Le tilleul : calmant

• Apaise les enfants agités.
• Combat efficacement les angoisses.
• Agit sur les troubles du sommeil : favorise l’endormissement et en augmente la durée.
• Antispasmodique : efficace dans les troubles digestifs et les coliques du bébé.

Le figuier : apaisant

Il est indiqué contre les :
• Infections psychosomatiques, anxiétés, insomnies
• Troubles émotionnels
• Désordres digestifs : nausées, acidité gastrique….
• Reflux gastriques chez le nourrisson et le bébé

Le rosier sauvage : protecteur

• Stimulant général et stimulant immunitaire (riche en vitamines C et antioxydants)
• Bon antiviral
• Effet anti-inflammatoire
• Prévient et combat les affections de la sphère ORL et broncho-pulmonaire de l’enfant, les otites à répétition, toux et bronchites
• Stimule la croissance

L’aulne glutineux : « antibiotique végétal »

• Anti-inflammatoire
• Etat grippal
• Sphère ORL
• Arbre respiratoire : bronchite, rhinites…
 
bourgeons en  phytothérapie
 
Pour conclure, il suffit de retenir que le bourgeon regorge de richesses en contenant tous les trésors de la fleur ET de la feuille ET du fruit ET de la tige…
Le tout dans un seul bourgeon !