mesotherapie

Dr. Ghada Regaeig : La mésothérapie anti-douleur qu’est-ce que c’est ?

Publié le

La mésothérapie est une technique thérapeutique sans risque et efficace dans le traitement de nombreuses douleurs articulaires, osseuses, musculaires, tendineuses et névralgiques.

Inventée en 1952 par un Français, le docteur Michel Pistor, la mésothérapie antidouleur repose essentiellement sur l’injection des médicaments à faible dose (jamais de cortisone), dans ou sous la peau, le plus près possible du lieu de la douleur ou de son origine. Elle a donc pour objectif de rapprocher le traitement du lieu de l’affection selon la devise du Dr Pistor (peu, rarement et au bon endroit).
 

par

Médecin généraliste formée à la mésothérapie anti-douleur et esthétique
à la Faculté de Médecine de Clermont-Ferrand en France

 
Pour cela, le médecin mésothérapeute a recours à des aiguilles très fines conçues spécialement pour cette technique, ce qui rend les injections parfaitement tolérables par le patient.

Quelles sont les affections douloureuses qu’on peut traiter par la mésothérapie ?

La mésothérapie antidouleur permet de traiter localement des douleurs aigües ou chroniques:

Les pathologies neuro-musculo-articulaires rhumatismales et sportives sont ses principales indications:
 
Les tendinites, les lésions musculaires (à type de contracture, d’élongation, de déchirure ou autres), l’arthrose, les cervicalgies et le mal de dos qui constituent en effet l’indication par excellence de la mésothérapie, les séquelles douloureuses d’entorse, les sciatalgies, les névralgies post zostériennes survenant après la phase éruptive du zona…
 
La mésothérapie trouve aussi sa place dans le traitement des affections douloureuses assez complexes telles que la neuroalgodystrophie, la fibromyalgie et la migraine.

Pourquoi choisir cette technique et quels sont ses avantages ?

Pour le sportif : en raison de son mode d’injection locale, la mésothérapie permet d’écourter la phase douloureuse et inflammatoire ainsi que le délai de récupération et de reprise de l’activité sportive.
 
Pour le patient : c’est une technologie de choix pour les malades présentant une pathologie chronique imposant un traitement continu.
 
Pour l’un comme pour l’autre : elle présente une excellente sécurité d’emploi en raison des très faibles doses utilisées, de l’injection locale et de la très minime diffusion des principes actifs à l’extérieur de la zone à traiter. Elle réduit les effets secondaires et la toxicité du médicament et limite le recours aux infiltrations de corticoïdes.

Comment se déroulent les séances de mésothérapie anti-douleur ?

Le mésothérapeute procède à l’injection de produits destinés à une action locale en fonction de la gêne du patient et de la pathologie en cause. Ces injections sont peu profondes, multiples et au pourtour de l’articulation endolorie.
Selon les habitudes du praticien, les injections peuvent être réalisées à la main où à l’aide d’un pistolet injecteur.
Les 3 à 4 premières séances sont généralement espacées d’une semaine. Ensuite, les séances sont espacées en fonction du résultat obtenu.

Pour qui ?

A part quelques rares exceptions, tous les patients peuvent bénéficier de la mésothérapie. Comme la mésothérapie reste locale, il n’y a pas de risque d’interaction médicamenteuse, elle est donc particulièrement indiquée pour les patients polymédicamentés et les sujets âgés.