Mes Gosses

Les bienfaits du massage sur bébé

Publié le
Les bienfaits du massage sur bébé

Quel bonheur de tenir votre bout de chou dans les bras ! Vous venez de rentrer de la maternité, ou peut-être
veillez-vous sur lui depuis déjà quelques mois. Mais le fait est là : vous voulez faire au mieux pour ce petit être, et êtes à l’affût des bonnes astuces, des bons soins à prodiguer à votre bébé.
En voici l’un des meilleurs : le massage.

par Myriam Bennour Azooz

Le massage, quel que soit notre âge, procure toujours un bien-être immense.
Qui dirait non à un bon massage ? Personne !
Son action a pour effet de libérer le corps de ses tensions, relâchant de ce fait les muscles et l’esprit. Cela a pour conséquence de fluidifier les échanges internes, de stimuler la circulation sanguine pour une meilleure
oxygénation et de dégager de toutes contractures. Le corps fonctionne alors pour le mieux et on peut se détendre.

Masser les bébés pour quoi faire ?

On est tous d’accord sur le fait que les massages, ça fait beaucoup de bien, et c’est d’autant plus vrai pour les tout petits. Non seulement le contact tactile leur est très bénéfique mais aussi leur corps et leur esprit fonctionnent à plein régime (la première année de vie, surtout durant les premiers mois, le cerveau du bébé ne cesse d’enregistrer de nouvelles informations, mais son petit corps travaille aussi beaucoup en cette période de poussée de croissance), il cumule donc beaucoup de tensions et ça l’aiderait beaucoup à se sentir plus léger qu’on l’en libère.

Une petite histoire du massage pour bébé

Le massage des bébés nous vient en fait de l’Inde, où c’est une tradition ancestrale héritée de mère en fille. En
effet, les mamans indiennes ont pris pour habitude de masser leurs petits, dès leur naissance, et poursuivent cette
pratique tout le long de la vie comme une partie intégrante du maternage et du rôle de mère, au même titre que le
bain ou d’autres soins.
Par la suite, c’est une américaine nommée Vimala McClure qui, découvrant cette pratique et la philosophie qui l’entoure lors d’un séjour en Inde, décide d’en propager l’idée de par le monde. Elle en fait un livre et crée l’Association de Massage pour Bébé. Cette dernière est aujourd’hui internationale et forme un peu partout dans le monde des instructeurs et instructrices en massage. On en a même en Tunisie !

Les bienfaits du massage pour le bébé

Le massage a des bienfaits aussi bien physiques qu’émotionnels pour le bébé.
En effet, le toucher y est utilisé comme outil de communication nourrissant pour le bébé. On parle de communication
parce qu’il y a « transfert d’énergie » des mains de la mère au corps du bébé, mais la communication se réalise aussi par les échanges de regards qui se font au cours de cet instant privilégié. Cette communication est de même nourrissante, pas en termes d’alimentation, mais c’est tout comme, puisque cela aide le bébé à grandir en toute sérénité. Durant le massage, le bébé est nourri d’affection et d’attention de la part de sa mère. Grâce à cela, c’est le lien d’attachement qui se crée et qui se consolide.

Votre allié anti-colique

Vous avez bien lu ! Pour les mamans désespérées de voir leurs bébés se tortiller chaque soir par les douleurs dues aux coliques et à des problèmes de transit, le massage peut aider ! En effet, outre le fait de détendre tout le corps du bébé et, du coup, de le rendre moins nerveux, les massages incluent des mouvements centrés autour du ventre. Ces derniers sont destinés spécifiquement à faciliter le transit et à libérer le bébé des gaz.

Des bienfaits pour la maman

Le massage, on l’a compris aura plusieurs effets bénéfiques sur le bébé.
Mais cela reste avant tout un moment privilégié que passeront ensemble maman et bébé dans l’intimité la plus totale. Notons que le massage, c’est des mouvements oui, mais pratiqués dans un endroit calme et pourquoi pas avec
une musique douce, en somme dans une ambiance chaleureuse et qui embaume de cocooning. C’est un instant d’échange non verbal où priment le contact et les caresses. Pratiqué régulièrement, le massage offre alors à la maman un instant de répit, loin des couches et de la tétée, c’est un soin certes, mais c’est surtout un moment où elle se concentre sur son bébé, sur la relation qu’elle entretient avec lui. Aussi, du fait de la proximité que le massage crée et de la douceur qui en émane, la maman s’en retrouve détendue elle aussi.

Qui masse qui ?

On parle ici des bienfaits pour la maman puisque c’est généralement cette dernière qui massera son petit -comme dans la tradition indienne-. Mais c’est tout à fait possible, comme l’écrit Vimala McClure dans son ouvrage, que ce soit le père, les grands-parents ou encore un membre de la fratrie qui le fasse (d’ailleurs, en Inde, cette pratique est même réalisée dans les orphelinats, dans le cadre des soins prodigués aux bébés et enfants orphelins).
L’essentiel, c’est qu’il existe un lien affectif entre la personne qui masse le bébé et ce dernier.

On fait comment en pratique ?

C’est bon, vous êtes convaincus des bienfaits que peuvent avoir les massages aussi bien sur votre bébé, sur votre bien-être et que sur la qualité de votre lien affectif.

Maintenant que vous vous êtes décidées à commencer les massages, vous faites quoi ?
Alors, il y a déjà la possibilité de rejoindre un atelier de massage (comme on l’a dit plus haut cela existe en Tunisie), ou alors vous lancer dans cette aventure en vous armant d’ouvrages dans le domaine.

Voici tout de même quelques règles à respecter pour que tout se passe bien :

-Pour que le massage se passe bien il faut qu’il soit fait au bon moment au bon endroit :
choisissez un endroit calme, sans bruit ni mouvements parasites pour que votre bébé ne se concentre que sur vous. D’autre part, certains bébés aimeront être massés le soir, d’autres plutôt le matin, avant le bain ou avant le coucher. C’est à vous, après quelques essais d’essayer de comprendre les préférences de votre enfant.

-Pour que le toucher se fasse fluide et doux, le massage ne peut pas se faire à sec, munissez-vous donc d’une huile
végétale (comme l’amande douce).

-N’oubliez pas la première raison d’être du massage pour bébé : bien-être et renforcement du lien affectif. Cela doit apparaître dans les mouvements que vous prodiguerez à votre bébé. Ils doivent donc être lents, rythmés et doux à la fois.

-La prudence reste tout de même de mise. En cas de maladie, parlez-en à votre médecin avant toute tentative. Ensuite, si vous n’êtes pas sûre de ce que vous faites, fiez-vous plutôt à des professionnels.

Bienfaits du massage pour le bébé

Plusieurs bienfaits ont été notés sur les bébés après une pratique régulière des massages (certains de ces effets ne sont pas immédiats).
-Stimulation de la circulation sanguine et donc meilleure oxygénation du corps pour un fonctionnement optimal.
-Stimulation du système digestif et aide pour un meilleur transit.
-Diminution des coliques, des pleurs donc, ceux dus aux poussées dentaires et de nervosité en tout genre.
-Meilleure qualité de sommeil
-Meilleur développement cognitif
-Un lien d’attachement à la mère plus développé
-Apprentissage de la concentration
-Acquisition de plus de souplesse et de tonicité

Zeineb Rahal Tnani

Avis de notre spécialiste : Zeïneb Rahal Tnani, Instructrice en massage bébé, Créatrice de COCOON M&C

Les avantages du massage sont innombrables, mais je le vois comme un formidable moyen de communication entre le parent et le bébé, de consolider les liens d’attachements déjà existants et de partager un moment de bienveillance et de tendresse.
On peut masser son enfant quasiment dès le premier mois de naissance et jusqu’à l’adolescence. On peut le masser autant de fois qu’on le souhaite, tant qu’on respecte sa volonté d’être massé ou pas (et c’est précisément pour ça qu’on lui demande symboliquement si on peut le masser avant de commencer et qu’on fait attention aux signes d’engagement/ désengagement) ; pour cela il faut apprendre à reconnaître les bons moments de la journée où bébé est le plus réceptif.
Le massage de l’Association Française est fortement conseillé chez les prématurés et chez les enfants à besoins particuliers.
Chez les prématurés, par exemple, des études cliniques ont démontré qu’un bébé, né avant terme, gagne plus rapidement du poids en étant massé par ses parents, et que le massage influe de manière signifiante sur son taux de cortisol, hormone du stress.
Certainement aussi grâce à la chaleur et à la tendresse que les mamans leur communiquent à travers le toucher.