Mes Gosses

Maman Solo : Tout pour réussir mes vacances et celles de mes enfants

Publié le
Maman Solo : Tout pour réussir mes vacances et celles de mes enfants

Passer d’une famille « unie » à une famille monoparentale, ne se fait pas vraiment dans la joie et la sérénité, et
pourtant comme pour chaque étape, cette absence du père est souvent mal vécue et par la maman, qui devra tout gérer toute seule, et surmonter sa peine (surtout après un divorce), et pour les enfants qui auront du mal à accepter ce vide, cette absence. Les vacances ne seraient elles pas l’occasion idéale pour affronter cette phase inconnue ?

par Amel Dhaouadi

Quoi de mieux que des vacances en mode « maman responsable et affectueuse » avec ses enfants pour bien démarrer ce nouveau départ ? Voici les raisons qui feront de vos vacances de « maman solo » et de celles de vos enfants, des vacances réussies.
L’été est là, l’année scolaire se termine à peine et votre enfant s‘accroche à une promesse, faite dans un élan d’extase maternelle : « cette année je te réserve les plus belles vacances de ta vie !». Mais cette année justement les vacances seront particulières, ce sont vos premières vacances de maman solo, et rien que pour ça, elles se doivent d’être exceptionnellement réussies. Voici pourquoi ces vacances seront les meilleures, pour vous comme
votre enfant.

Les femmes sont les reines de l‘organisation solo

Vous allez vous mettre à organiser ces premières vacances en super maman solo, vous serez étonnée de constater que il n’y a rien de neuf sous le soleil: c’est ce que vous avez toujours fait ! Loin de minimiser le rôle de ces gentlemen, et tout en regardant mais votre ex vous a préparée à assumer seule depuis longtemps les bagages, l’endroit, les dates, le choix des activités, la trousse premiers soins de votre enfant.
Cette fois-ci en bonus vous serez entièrement concentrée sur vous même et votre enfant. reconnectez-vous à lui et à
vous même car c’est le moment de recréer de nouveaux souvenirs de bonheurs.

Une étape initiatique

Ces premières vacances à deux (ou entre maman et enfants) sont initiatiques et symboliques pour vous ainsi que pour votre/vos enfants. Elles signent une rupture et une transformation, la naissance d’une nouvelles famille, un nouveau noyau. Ces moments initiatiques, peuvent être un peu douloureux car les vacances sont aussi un moment de nostalgie où les souvenirs remontent. Profitez de ces instants comme d’une chance pour parler à votre enfant, le rassurer. Ce moment sera propice pour dédramatiser sans banaliser et d’instaurer un rapport de confiance ou l’enfant est certain que face aux changements, une vérité reste immuable: l’amour de ses deux parents.

Des retrouvailles exceptionnelles

Profitez de ces moments d’exclusivité loin du quotidien chargé de taches répétitives où vous portez la responsabilité entière de l’organisation de la vie, entre école, activités extrascolaires, courses, travail, ménage… Laissez tomber le costume Wonder Woman, et retrouvez votre âme d’enfant. Jouez avec votre enfant, partagez ses joies, soyez à l’écoute de son angoisse devant cette nouvelle situation. Ce moment est exceptionnel, et rare pour des familles « Biparentales » : vivez ça comme un privilège.

Redéfinir les rôles

C’est l’occasion idéale de vous repositionner par rapport à votre enfant, la famille est transfigurée et le couple n’existant plus, l’enfant peut être d’abord dérouté, il cherchera à redéfinir les limites et expérimenter les nouvelles frontières de votre autorité. Les vacances sont un moment idéal pour poser les limites tout en tendresse et pour redéfinir la place due à chacun.

Un plaisir accessible

Les vacances sont synonymes de plaisir, et si pendant des années les produits hôteliers et touristiques ont ignoré les familles monoparentales, elles surfent désormais sur la vague et accompagnent ce profond changement de la société. En Tunisie on compte 1000 divorces chaque mois, et le passage par la famille monoparentale est inévitable. Vous trouverez donc sans vous ruiner plusieurs idées de séjours adaptés à votre nouvelle situation.

S’ouvrir pour se reconstruire

Les vacances sont aussi le moment idéal, pour s’ouvrir un peu aux autres. Après un passage obligé par une période fusionnelle ou l’enfant et le parent (maman) se coupe un peu du monde afin de se reconstruire et de retrouver leurs repères, cette occasion est idéale pour se retrouver votre propre famille, vos parents, vos amis renouer avec les liens laissés de côté. Se ressourcer auprès des siens après cette épreuve est d ‘une aide précieuse pour bâtir une nouvelle vie, et pour l’enfant et pour la maman.

Pour cette nouvelle étape de vie, les vacances loin d’être un projet stressant comme cela pouvait être le cas sont un moment de reconstruction, pour renouer les mailles défaites de la famille. Avec l’enfant sachez offrir le meilleur, sans tomber dans la compensation, leur redonner confiance, sans les surinvestir, leur faire plaisir sans exagération et surtout répondre à vos besoin essentiels : se retrouver, s’écouter, faire le plein d’amour et d’affection et se rassurer quant à l’avenir.

Mounia 37 ans avocate, un garçon de 4 ans, divorcée

maman solo en vacancesL’année dernière a été particulièrement difficile pour moi, un divorce est toujours douloureux. J’ai dû tout revoir dans ma vie et j appréhendais chaque journée le quotidien devenait un défi. Pour mes premières vacances en maman solo, j’ai joué la sécurité pour mon fils et moi. Je suis allée chez mes parents dans la grande maison familiale pour me ressourcer et offrir à mon enfant un environnement sécurisant et serein. C’était un moment intense, je voyais ma vie et la sienne changer, cela m’angoissais un peu mais le soutien de ma famille m’a beaucoup aidée. Cette année on change de cap, on part tous les deux pour une semaine, seuls, avant qu’il ne retrouve son papa et
sa famille paternelle. Je suis consciente de la difficulté de la situation pour lui, mais je le trouve courageux et
incroyablement compréhensif pour son âge.

Salma 32 ans, coiffeuse, deux filles 10 et 8 ans

Témoignages de mamans solosAvec un peu de recul, je reconsidère mon divorce comme une vraie libération, même si les premiers temps ont été très durs matériellement particulièrement pour mes filles. Notre niveau de vie a baissé et j’ai dû entreprendre une formation car j’étais femme au foyer. Mais c’était d’autant plus motivant. Je n’ai pas pu offrir de vacances à mes filles les premières années, ma famille, et surtout mon père ont été un grand soutien et chaque année mes filles passaient avec leurs cousins de belles vacances à la mer. Cette année, après avoir économisé pendant 3 ans, et avec l’aide de leur père, j ai pu enfin offrir à mes filles leurs vacances de rêve : un séjour dans un parc d’attraction à Paris. Je n’oublierai jamais la joie dans leurs regards, ces vacances étaient le véritable nouveau départ pour notre petite famille. Elles ont repris confiance en moi, et j’ai naturellement repris ma place de mère nourricière auprès d’elles.