Mes Gosses

Saignement du nez

Publié le
Saignement du nez

Un nez qui saigne c’est toujours spectaculaire. Et s’il survient en plus chez notre bout de chou, c’est la panique à bord. On a l’impression qu’il va se vider de son sang et on perd souvent le contrôle de la situation. Pourtant, un peu de sang froid, quelques gestes simples et la situation est rapidement maîtrisée.

par Hajer Missaoui

C’est grave docteur ?

Le saignement du nez, ou épistaxis, est un phénomène fréquent chez les enfants et généralement bénin. Il disparaît normalement à l’adolescence. Il est la conséquence d’une rupture de très petits vaisseaux au niveau de la muqueuse nasale.

Pourquoi le nez saigne ?

Bien que les saignements nasaux puissent parfaitement survenir sans aucune raison apparente, quelques causes vont quand même les favoriser :

  • Un petit traumatisme au niveau du nez, comme par exemple un ballon sur le visage ou un coup de coude
  • L’enfant se gratte le nez trop brutalement ou se mouche très fort
  • Les éternuements répétés notamment dans les épisodes allergiques ou les rhumes
  • Une fragilité des vaisseaux sanguins à ce niveau là
  • Un corps étranger dans le nez
  • Une exposition prolongée au soleil ou de fortes chaleurs qui vont assécher les parois internes du nez

Les 5 bons gestes en cas de saignement de nez

  • 1. Placez l’enfant en position assise, le dos droit et la tête légèrement penchée vers l’avant : la fausse super bonne idée de relever la tête en arrière est tout simplement à bannir définitivement des esprits. Cela n’arrête pas le saignement, au contraire le sang va continuer à s’épancher vers l’intérieur et causer parfois des nausées et vomissements.
  • 2. Mouchez-lui doucement le nez pour le dégager et éliminer d’éventuels caillots de sang.
  • 3. Comprimez le haut des narines avec les doigts pendant au moins cinq minutes, la pression créée va stopper l’hémorragie. Si le saignement se poursuit, vous pouvez continuer à appuyer pendant quinze à vingt minutes.
  • 4. Appliquez une poche de glace (ou un gant de toilette avec des glaçons) sur le nez : le froid va provoquer une vasoconstriction et réduire le flux sanguin.
  • 5. Gardez l’enfant au calme et au frais une petite heure après l’arrêt du saignement. Evitez qu’il frotte son nez et n’essayez pas vous-même de le lui nettoyer entre temps car vous risquez de déclencher à nouveau le saignement

Bénin, oui mais…

L’épistaxis est, comme nous l’avons dit précédemment, généralement bénigne. Cependant, devant certaines situations particulières, il est vivement recommandé de consulter un médecin : le saignement survient après un choc ou un coup violent sur la tête ; il se poursuit malgré les premiers gestes de secours ; l’enfant présente d’autres symptômes associés comme des maux de tête et/ou de la fièvre et des vomissements ; les saignements de nez se répètent plus d’une fois par semaine.