Ibaa Hamli

Ibaa Hamli : «Le bonheur commence par soi»

Publié le

Révélée sur le petit écran lors des productions ramadanesques : School, Flash Back, et autres feuilletons maghrébins, Ibaa Hamli est actuellement présente sur la scène théâtrale Tunisienne grâce à la pièce Lemdak (le remake Tunisien du film et de la pièce culte : le diner des cons).

propos recueillis par

 

De par sa passion aux arts de la scène et au jeu de comédienne, Ibaa est avant tout Doctorante à l’Ecole des beaux arts de Tunis, et son coeur et son esprit chavirent entre les arts plastiques, hautes études / la scène, son public et le grand écran. Nous l’avons rencontré au Yuka à Gammarth, par une très belle journée printanière!
 
Ibaa Hamli pour Livret sante

Quel sourire rayonnant Ibaa ! Est-ce l’influence du beau temps sur votre humeur ?

Je pense que oui, Le doux climat du printemps et cette saison en particulier m’inondent de leurs ondes positives d’où ma bonne humeur aujourd’hui.

Sachant que le rythme de vie d’une actrice comme vous est accéléré, avec tant d’activités au théâtre, shooting, tournages…Comment vous arrivez à vous réveiller aussi tôt le matin?

Ah non, je ne suis pas du tout matinale ! (Rires). C’est le programme d’aujourd’hui avec Livret Santé qui m’a enthousiasmé ! En fait, je me réveille tôt que pour des obligations : pour une interview, un tournage ou un shooting qui nécessitent la lumière de l’aurore! … J’aime bien dormir et prendre du repos, en plus j’ai tendance à me coucher très tard, donc je suis plutôt une personne nocturne !

Pouvez vous présenter un peu Ibaa Hamli, cette belle jeune femme pétillante, qui mène la vie d’un personnage public, actrice, modèle, et femme de théâtre ?

Parmi mes plus grands défauts, c’est que je ne peux pas me décrire. Je ne sais pas le faire (silence). Je préfère que les gens le fassent à ma place. Avec un regard extérieur, ils auront plus de choses à repérer et à cerner dans ma personnalité. Je trouve que parler de soi relève du narcissisme en quelque sorte…

On vous a déjà dit que vous ressemblez à Scarlett Johannson ?

Oui ! (Rires) On me le dit souvent ! Encore une autre, et je vais finir par y croire ! C’est vrai que je trouve Scarlett Johannson très belle, cela est évident! J’aimerai tellement lui ressembler pour de vrai, avoir sa carrière aussi ne me déplairait pas. D’ailleurs, merci pour ce compliment, ça m’affecte toujours !
 
mannequin Ibaa Hamli

ROUTINE LECTURE

Côté lecture, est ce qu’il y a une revue ou un magazine qui vous tient à cœur ?

Vous allez être un peu surpris ! Je vous explique pourquoi. En fait, quand j’étais plus jeune, mon père avait l’habitude d’acheter le magazine Science et Vie ce qui m’a ouvert l’esprit sur l’univers de la nature, les sciences et la technologie…Sinon, le seul magazine que j’achète avec mes propres sous (rire) c’est le magazine des Beaux arts. Il est en rapport avec mon domaine d’études, et grâce à lui j’essaye de rester à jour par rapport aux nouveautés de l’architecture, le design et les arts… Mais, j’avoue que j’ai plus un penchant pour la lecture des romans…Après si j’ai tendance à lire, je préfère mieux les vieux livres qui dégagent cette odeur enivrante du papier …

Quels sont les romans qui vous ont marqué le plus ?

La lecture me procure un bien fou! J’aime bien quand ça donne à réfléchir, même chose pour tous les arts, la peinture, la musique, et le cinéma…Les livres qui portent une réflexion sur la vie et l’humain me fascinent. J’adore Kundera, j’ai presque tout lu de ses livres avec une préférence inégalable à son œuvre « L’insoutenable légèreté de l’être ». J’aimais beaucoup la poésie, mais maintenant, je crois que mes gouts ont changé, ou peut être ont évolué. Je garde un poème de Baudelaire, c’est d’ailleurs mon préféré « Les fins de l’année ». Il y a deux livres qui me reflètent et que j’adore lire et relire : « Le livre de l’intranquilité » et « La plaisanterie » de Fernando Pessoa. Ces deux titres sont mes préférés.

A part la lecture, et votre passion pour la scène, qu’est ce qui vous procure encore du plaisir ?

Un tas de choses. Une fois chez moi, c’est vraiment la boulimie qui se déclenche : de livres, de séries, de films et de bouffe … ! Rien que d’être entourée de tous ces facteurs de bonheur, ça crée de moi une femme très heureuse, comblée même. Sinon, je peins mes tableaux … J’adore filmer et faire des vidéos aussi. J’ai commencé à pratiquer la peinture et la vidéo, pour mes jurys à l’Ecole des Beaux Arts et ça me procure du bonheur. J’aime être en contact avec des gens que j’aime ; partager avec eux des moments d’échange, et sortir! Pas trop de mondanité ni de musique hyper forte, je me considère plutôt comme une personne casanière.

ROUTINE ZENITUDE

Le mot bien-être qu’est ce qu’il représente pour vous?

Le bien-être est pour moi lié aux sens, aux sensations et aux émotions et à l’autosatisfaction. Le bien-être peut être un coucher de soleil à Borj Errass, c’est aussi aimer et ressentir, être en bonne compagnie…C’est les petites choses simples de la vie qui me fascinent le plus. Le bien-être est certes une bénédiction mais c’est surtout une conquête, il faut le chercher, il faut le provoquer parfois sans le forcer non plus (pause). Il ne faut d’ailleurs pas le chercher loin, il est juste là, à portée de main. Le secret, c’est le fait d’oser partir à sa conquête.

ROUTINE MAKE UP

Est-ce que vous suivez une routine bien-être ?

Alors, mettons un point sur une chose : Je ne mène pas du tout un Healthy Lifestyle malgré les apparences … (Rires) Manger sain demeure parmi mes plus grands défis. Je vais m’y mettre un jour…

Parlons donc de votre routine Make Up ! Quelles sont vos petites retouches quotidiennes ?

Je sors souvent sans maquillage, je préfère reposer ma peau des produits chimiques car j’utilise largement le maquillage quant à la nature de mon travail. Par contre, je garde toujours mon anticerne sur moi (j’ai horreur de ces petits cercles foncés sous les yeux). Je ne me maquille pas beaucoup. Mais je ne survalorise pas le « sans make-up » non plus. Au contraire, le maquillage à mon avis, peut offrir de grandes possibilités créatives : il ne cache pas uniquement les imperfections…C’est pour moi une forme d’émancipation, et une manière de s’assumer.

C’est bientôt fini Ibaa, un conseil final de bien-être pour les lectrices / lecteurs de Livret Santé?

Je ne peux donner qu’un conseil aux femmes : ne vous laissez pas influencer par qui que ce soit, vous connaissez votre corps et vos besoins mieux que quiconque. N’ayez pas peur d’être assez féminine, la féminité est avant tout une attitude, une assurance, une confiance en soi, ne craignez pas l’interdit et les challenges ! Une dernière chose, lisez ! Une femme qui lit et qui s’enrichit l’esprit, est la plus belle de toutes! La beauté fane, mais l’intelligence est éternelle. D’ailleurs une femme qui lit est une femme sexy!