psycho difference d age dans le couple

L’amour n’a pas d’âge

Publié le

Le débat sur la différence d’âge dans le couple ne date pas d’aujourd’hui. Ces couples n’ont pas peur de montrer que l’amour n’a pas d’âge et que la relation peut durer malgré les années qui les séparent.

S’ils sont parfois montrés du doigt, c’est parce qu’ils suscitent chez certains l’incompréhension et des tensions au sein des familles. Heureusement, la plupart de ces couples passent au-dessus et vivent une belle histoire d’amour.
 

par

Sexothérapeute et Coach de vie

 
Mais, est-ce que la différence d’âge dans un couple mérite-t-elle qu’on s’y attarde autant ? Faut-il la considérer comme un avantage, un obstacle, une menace au bon fonctionnement du couple, ou un atout ?

Le regard des autres :

Recherche d’un confort financier, « crise de la quarantaine », mode des « cougars »… Quand deux conjoints ont une différence d’âge de seulement 5 à 10 ans, ça ne pose généralement pas de problèmes. Mais, au-delà de 10, à partir de 15 à 20 ans, ou voire même plus, ça change la donne. Le regard des autres est souvent difficile à supporter : pression sociale, préjugés, remarques désobligeantes. La société et l’entourage, c’est-à-dire la famille, les amis et les proches commencent à se poser des questions. « Pourquoi tel(le) ou tel(le) autre a choisi un(e) partenaire plus jeune ou plus âgé(e), est-ce que leur couple va durer ? », « Qu’est-ce qui l’intéresse chez cette femme beaucoup plus jeune, à part le physique ? », « Cette relation avec cet homme plus jeune va-t-elle durer ? ».
 
Dans les esprits, une jeune fille qui se met en couple avec un homme plus vieux est une profiteuse qui n’en veut qu’à l’argent. Idem pour un jeune homme qui est avec une femme plus âgée. Les couples à grande différence d’âge sont souvent victimes de préjugés qui ne reflètent pas la réalité. L’incompréhension ou bien un regard hostile des autres, surtout des membres de la famille accablent à jamais leur image dans la société. À la longue, ce jugement permanent des autres finit par créer un malaise entre les conjoints. Si le couple est influençable, il peut être déstabilisé. Et ça peut même pousser ces personnes à couper le pont avec leurs entourages, et même de faire voler en éclat le couple.

A la recherche de… ?

Quand deux conjoints avec une grande différence d’âge décident de vivre ensemble, ils essaient également de faire cohabiter leurs différences, leurs points de vue, leurs envies, leurs habitudes, leurs centres d’intérêt, leurs goûts, ainsi que leurs idées. Certains s’amusent de leurs différences de goûts et de références. Cela peut être enrichissant et profitable aux deux parts. Mais ce qui sera facile pour certains peut être difficile pour d’autres.
 
Le plus jeune des conjoints profite de l’expérience et du vécu du plus âgé et vice versa. Ce qui est un avantage non négligeable. À l’inverse, le conjoint plus âgé profite de l’enthousiasme et du dynamisme du plus jeune. Rien de mieux pour rester soi-même jeune également.
 
Aimer quelqu’un de plus jeune ou de plus vieux peut-il être le reflet d’une quête inaccessible avec une personne de son âge ?
 
« Il a l’âge d’être son père », « Elle pourrait être sa fille »… Des remarques que chacun d’entre nous s’est déjà faites, volontairement ou non. Une pensée réflexe qui souligne que c’est à tort que l’on a tendance à dire qu’un besoin de protection, de stabilité, de sécurité et de reconnaissance ramène à une relation paternante ou maternante.
Cependant, cette quête d’un père ou d’une mère peut animer, inconsciemment, des personnes en manque affectif, s’ils ont vécu une situation d’abandon ou la perte d’un parent par exemple.
On ne peut attendre de son partenaire qu’il comble un vide. Une relation enfant/adulte ne peut pas fonctionner. Un couple qui trouve le bonheur et l’harmonie dans l’amour qui l’unit est toujours formé par deux adultes indépendants.

Couple homme âgé & femme jeune :

C’est le cas de figure le plus courant. Ces hommes ont besoin de mettre à distance l’âge, le temps qui passe. Pour cela, ils ont envie de sentir qu’ils plaisent à des femmes plus jeunes. L’aspect physique prédomine dans un premier temps. Attirer une femme plus jeune peut susciter l’envie et la jalousie des autres hommes de leur âge. Vient ensuite l’admiration de ces jeunes femmes pour eux. Leur côté candide, naïf, moins expérimenté fait qu’elles les regardent avec admiration. Si ces hommes plus âgés étaient avec des femmes de leur âge, ils se sentiraient moins exceptionnels, plus ordinaires. Ces femmes offrent une énergie, une fougue et une disponibilité qu’ils ne retrouvent pas forcément chez les femmes de leur âge, très prises par les contraintes du quotidien (courses, enfants…).
 
Par rapport à la jeune femme, un homme plus âgé a plus d’expérience, il est peut-être plus centré sur les besoins et désirs de l’autre. Ayant davantage vécu, il est moins autocentré. Se mettre en couple avec un homme plus vieux est aussi un « gain de temps ». D’un point de vue matériel, cela leur permet de s’installer dans la vie plus rapidement. Ainsi, une femme de 25 ans qui est avec un homme de 45 ans a plus de chances de bénéficier d’un confort matériel rapidement que si elle était avec un homme de 25 ans qui doit faire ses preuves professionnellement. Enfin, la question de la maturité est essentielle dans ces couples. Déçues par le manque de maturité des hommes de leur âge, ces femmes se sentent plus à l’aise avec des hommes plus mûrs.
Avec les années, ces femmes plus jeunes vont prendre de l’assurance et vouloir s’affranchir d’une forme d’autorité de l’autre, d’un savoir-faire de l’autre. A ce moment, Il peut y avoir alors une crise au sein du couple.

Couple femme âgée & homme jeune :

Etant plus rares, les couples femme âgée/homme jeune sont davantage stigmatisés. Tout comme le cas de figure précédant, le physique est à prendre en compte ici. Une femme d’un certain âge se sent flattée quand elle est regardée par un homme plus jeune, au physique peut-être plus avantageux que celui d’un homme de son âge. En sortant avec un homme plus jeune, elle s’affranchit également d’une supériorité souvent revendiquée par les hommes de son âge et donc d’une relation inégale.
 
Par rapport aux jeunes hommes, ils s’intéressent à des propos d’adulte et ont une vision de la vie différente de celle des gens de leur âge. Ils ont déjà une maturité qui leur permet d’être attirés par des femmes d’un certain âge. Le rôle maternant qu’elles peuvent exercer sur eux est également un facteur à prendre en compte. Ces femmes vont tenir compte de leurs désirs et leurs besoins.
 
Dans les cas de femmes plus âgées que l’homme, il y a beaucoup moins ce côté inégal, cette supériorité liée à l’âge. L’âge et la maturité ne viennent pas être des paravents, des arguments contre l’autre. Même si elles ont plus d’expérience du fait de leur âge, elles ne vont pas le revendiquer au sein du couple.

La différence d’âge, un frein sur le long terme ?

La différence d’âge n’est pas forcément un frein à la longévité du couple à partir du moment où les centres d’intérêt et les envies sont les mêmes. « Quand la maturité de chacun devient égale, ça fonctionne ». En revanche, d’autres paramètres, que l’on ne peut pas contrôler, peuvent nuire à la relation et provoquer la rupture. Ainsi, le désir d’enfant ou la maladie (liée à l’âge) sont de potentiels obstacles.
 
– Une des finalités d’un couple est d’avoir un enfant. L’un des conjoints peut refuser d’avoir un enfant parce qu’il en a déjà ou qu’il s’estime trop âgé pour cela ou à cause de problème de fertilité. Sans parler, pour les femmes, de la ménopause et des risques d’une grossesse tardive… Trop tôt, trop tard, trop risqué… La conséquence est que cela frustre l’autre conjoint qui peut tout simplement décider de partir. La différence d’âge peut alors devenir un obstacle pour former une famille.
 
– Choisir de faire sa vie avec quelqu’un de beaucoup plus jeune ou plus âgé, c’est aussi accepter que la vie professionnelle du plus âgé se termine avant celle de son compagnon. Gérer la retraite de l’un et la vie encore active de l’autre n’est pas chose aisée et peut créer des tensions au sein du couple.
 
– Avancer en âge et prendre sa retraite en décalé, faire face à d’éventuels problèmes de santé… Des situations auxquelles il vaut mieux être psychologiquement préparé. Le plus jeune devient en effet l’infirmier du plus âgé, ce qui épuise et remet parfois en cause les fondements de la relation.
 
– Autres obstacles pour ces couples, la baisse de libido qui surviennent souvent avec l’âge. Cette diminution du désir pose surtout problème si elle est mal interprétée. Le partenaire le plus âgé encourt alors une double peine : à l’accusation de l’insuffisance physique s’ajoute alors celle d’un manque d’amour. Généralement, soit la libido de l’autre est elle aussi mise en retrait, soit elle trouve une satisfaction en dehors du couple. Si un partenaire est sexuellement insatisfait, il peut s’en ouvrir à l’autre pour trouver des solutions.
 
– Lorsque dix, vingt ou trente ans séparent deux amoureux, l’idée que la fin arrivera plus tôt que pour les autres couples est difficile à oublier. Pour ceux qui partiront – a priori – en premier, mais aussi pour ceux qui resteront seuls.
 
On a parfois peur de se projeter, pourtant, difficile d’entretenir une relation solide sans faire des projets à deux. A cause des préjugés et de la malveillance de certains, le doute peut parfois s’installer. Pour y remédier, il faut donner une vraie chance à cette relation.
Au sein du couple, l’un des secrets pour faire durer le couple est la communication. Cela est valable pour un couple standard (avec une différence d’âge normale). Mais cela est encore plus important pour un couple avec une grande différence d’âge. Communiquer est important car cela permet à chacun de rester à l’écoute des craintes, des souhaits et des désirs de l’autre. Afin d’éviter que cette différence d’âge ne devienne un obstacle infranchissable il faut parler et anticiper les problèmes de santé, de sécurité financière et de succession ; ce qui est préférable à improviser quand le pire se produit.
D’une manière générale, la différence d’âge, au sein d’un couple, incite sans doute à se poser plus de questions, et à se le poser plus rapidement. Ne sautez pas cette étape importante. Chacun doit connaître les différences d’attentes et d’aspirations pour mieux y répondre.
 
Finalement, je pense que la clé c’est l’amour, la confiance et le respect.