Des médicaments pour les maladies chroniques sont en rupture de stock

Des médicaments pour les maladies chroniques sont en rupture de stock

Publié le

Environ 30 médicaments n’ayant même pas des génériques, ne sont plus disponibles dans les pharmacies privées, a déclaré Mr. Naoufel Amira, le vice président du syndicat des propriétaires des pharmacies privées sur Shems FM. Plusieurs médicaments sont en rupture de stock depuis la pharmacie centrale.

par

Médicaments pour les maladies graves et chroniques, antibiotiques, des traitements de diabète, de tension artérielle, cancers…

Ces médicaments en rupture de stock concernent des maladies graves et chroniques, antibiotiques, des traitements de diabète, de tension artérielle, cancers… Tous ces médicaments sont malheureusement importés de l’étranger selon Mr. Naouel Amira.
 
Ce problème est dû à la crise financière des Caisses Nationales de Sécurité Sociale. Les médicaments en question sont exclusivement importés par la PCT, qui endure des problèmes avec les fournisseurs fabriquant, et les industries internationales implantées en Tunisie, notamment celles avec qui la PCT est actionnaire.
 
Mr. Naoufel Amira a précisé que ce problème doit être résolu aux plus brefs délais.
Il a souligné aussi que les médicaments en pénurie sont surtout les traitements fabriqués à l’étranger avec une très haute qualité.
Sachant que les médicaments génériques fabriqués en Tunisie répondent aux normes internationales, la loi tunisienne n’autorise pas le remplacement du médicament original par le générique tunisien malgré les demandes de promulgation de loi déposées depuis 2008.