menopause et risque cardiovasculaire

Ménopause et risque cardiovasculaire

Publié le

Les maladies cardiaques sont la première cause de mortalité chez les femmes. Or des chercheurs américains ont démontré une corrélation entre les bouffées de chaleur, les troubles de l’humeur et autres symptômes liés à la ménopause et le risque de maladie cardiaque.

Corrélation entre symptômes à la ménopause et le risque de maladie cardiaque

Cette étude scientifique a observé que les signes courants et sévères de la ménopause et la diminution de la qualité de vie sont associés à un épaississement des artères et une anomalie d’irrigation vasculaire, deux marqueurs d’une affection cardiovasculaire.

Pour cela les scientifiques américains ont analysé un groupe de 138 femmes âgées de 19 à 70 ans, en pré ou post ménopause précoce, ‘normale’ ou tardive.
C’est la fréquence des bouffées de chaleur et non pas leur intensité qui a apparemment un lien avec une rigidité artérielle plus élevée et une fonction élasticité des vaisseaux sanguins réduite, précise l’étude.
En revanche l’etude n’a trouvé aucune corrélation entre la survenue d’un symptôme de dépression ou d’anxiété et la ménopause.

L’étude conclut : « Un dysfonctionnement vasculaire à tous les stades de la ménopause est associé à une fréquence et à une gravité plus grandes des symptômes de la ménopause et à une baisse de la qualité de vie, mais pas à la dépression. Les mécanismes sous-jacents à ces associations (inflammation, stress oxydatif) devraient être explorés. »

Autrement dit les bouffées de chaleur, changements d’humeur et autres signes liés à la ménopause devraient être considérer autant comme des conséquences que comme des symptômes et leur fréquence alerter sur de possibles risques cardiovasculaires.
 
 

Source revue « Menopause » – Vascular dysfunction across the stages of the menopausal transition is associated with menopausal symptoms and quality of life