MET Gala 2018 New York

Met Gala 2018 :Les looks glorieux de la soirée mode de l’année à New York

Publié le

Tous les ans, une légère secousse touche la planète mode et fait trembler les people au tour d’une journée de mai sous le signe de la sacralité. De quoi s’agit-il au juste ? Nous évoquons bien évidemment le gala du Metropolitan Museum of Art (MET) de New York.

Un rendez vous caritatif incontournable qui rassemble les people de tous bords dont des acteurs, des musiciens ou encore des créateurs. Crée en 1948, la finalité de la soirée se résume en une collecte de fonds au profit du costume institute du MET. Défilant sur le tapis rouge aux airs divins, les célébrités ne lésinent jamais sur les moyens pour attirer la foudre des photographes et de la presse. A la limite de la concurrence et de l’exhibitionnisme, les tenues passent et repassent sans se ressembler…loin de là !
Des invitées tirées à 4 épingles se ruent pour s’exposer habillées de créations toujours voyantes et parfois extravagantes.

Corps célestes ou polémiques ?

Chaque année, le MET Gala opte pour un thème, une sorte de Dress code. En ce mai 2018, il s’agirait de «Corps célestes : mode et imagerie catholique » dans un mélange presque explosif qui entremêle la sacralité à la création.

6 looks religieusement correctes ?

Rihanna ; papesse qui brille de mille feux!

Parmi celles qui ont enflammé la soirée de l’année nous citons l’incontournable Rihanna qui a fait confiance à la maison Margiela, dont le directeur artistique n’est autre que John Galliano. La chanteuse Rihanna a débarqué vêtue en véritable papesse. Habillée d’un long manteau, tiare pontificale, incrusté de perles et de diamants. Religieusement correcte vous dites ?
 
Rihanna

Blake Lively : La beauté divine incarnée

Blake tout droit sortie de l’atelier Versace, l’actrice s’éprend des cœurs avec une création aux couleurs divines chaussée par Christian Louboutin et Lorraine Schwartz pour les bijoux avec un sac Judith Leiber Couture. La pièce maîtresse a pris 600 heures de travail pour être confectionnée en vedette 100 carats de diamants de couleur champagne.
 
Blake Lively

L’archange Katy Perry

En ailes immaculées , Katy perry embellit en robe dorée et cuissardes assorties par l’incontournable Atelier Versace.
 
Katy Perry

Madonna, en veuve noire hollywoodienne

La reine de la pop est apparue vêtue d’une longue robe noire ornée d’un voile en dentelle aux touches majestueuses des roses rouges, des croix qui pendillent et de la couronne aux allures de bénédiction. Au bras de Jean-Paul Gaultier, quant à lui habillé en prêtre, ils défilèrent en duo culte des années 90.
 
Madonna

Jean d’arc Zendayain

Zendaya plus audacieuse et affirmée décida d’incarner une Jeanne D’Arc signée Versace aux armatures aux allures acier.
 
Zendaya

Rosie Huntington-Whiteley aux aureoles angéliques

Habillée par Ralph Lauren et bijoux Anita Ko, Rosie Huntington-Whiteleys’affiche en robe doré longue au décolleté vertigineux. Portantune coiffure sage ornéed’auréoleangélique.

 
Rosie Huntington-Whiteley

Mais aussi

Sarah Jessica Parker, débarque une crèche sur la tête, habillée en Dolce & Gabgana d’une longue robe dorée décorée de coeurs rouges.
 
Sarah Jessica Parker
 
Jennyfer Lopez vêtue d’une robe à manches longues à ornements signée Balmain avec découpes et jupe plissée.
 
Jennifer Lopez
 
et le trophée des tenues les plus improbables revient à
 

De droite à gauche : CARA DELEVINGNE, FRANCES MCDORMAND et SOLANGE KNOWLES
De droite à gauche : CARA DELEVINGNE, FRANCES MCDORMAND et SOLANGE KNOWLES