La communication en santé du sein pour éviter bien des maux !

La communication semble désormais être au cœur des questions de santé et de l’action en santé publique, de la mise en œuvre de politiques publiques sur les territoires jusqu’aux interactions complexes dans la relation soignants-soignés. De nos jours, les femmes atteintes de cancer du sein peuvent espérer une survie prolongée et un grand nombre d’entre elles peuvent même entrevoir la guérison. Par ailleurs, le dépistage précoce et les traitements rigoureux donnent espoir à de plus en plus de femmes. La réussite de la communication est tributaire de la bonne sélection de la cible, du contenu mais aussi de la tonalité du message qu’elle véhicule. Bien connaître les premiers symptômes de la maladie, pour pouvoir en faire le diagnostic précoce à un stade utile, permet souvent de s'attaquer à elle avec un maximum d'efficacité : tant du point de vue thérapeutique que du point de vue économie de santé. C’est dans ce cadre que s’inscrit la conférence internationale intitulée « Communication en santé du sein » organisée, à Hammamet, par le ministère de la Santé avec le concours de la coopération tuniso-italienne. Cette conférence, comme l’a précisé, Andrea Cadellano, chef du projet à la coopération italienne, propose de mettre en lumière et de discuter les problématiques de la communication en matière de prévention des maladies du sein, dans le but d’élargir la stratégie de promotion de l’examen clinique comme pratique quotidienne des acteurs de la santé de base, en tant que première approche pour un parcours de diagnostic précoce des pathologies du sein. Cette conférence permet de partager les différentes expériences, de comparer l’ampleur de la problématique et de présenter les résultats d’éventuelles études menées dans les différents pays....

Publié le 19 mai 2014

Le sida a gagné du terrain après la révolution

Journées d’études cliniques Musicothérapie en Psychiatrie