Actualités

Un oeuf par jour dès 6 mois pour mieux grandir

Publié le
Un oeuf par jour dès 6 mois pour mieux grandir

Empêcher les insuffisances de croissance en consommant un oeuf par jour

Une étude vient d’être publiée dans la revue « Pediatrics » du 6 juin 2017, elle conclut que la consommation d’un oeuf par jour à partir de l’âge de 6 mois permettrait d’empêcher une insuffisance de croissance.
L’oeuf devrait donc être introduit dès le début de la diversification alimentaire du régime des enfants.

Cette étude scientifique a été réalisée par des chercheurs de l’Université de Washington, de Maryland, de Californie Davis en partenariat avec des scientifiques de l’Université de San Francisco de Quito en Equateur. Les résultats de cette étude permettrait de garantir aux enfants, notamment dans les pays défavorisés, un apport suffisant en protéines.
De plus, les bébés ayant consommé un œuf par jour, consommaient moins de sucre, diminuant aussi le risque d’obésité chez ces enfants. Par contre, le risque de contamination par des germes bactériens comme les salmonelles augmentait.

Cette étude scientifique a porté sur un échantillon de 163 mères ayant des bébés âgés entre 6 et 9 mois en bonne santé, elle a évalué les effets de cette alimentation sur le développement de l’enfant et la prévention d’un retard de croissance. Les mesures des enfants ont été effectuées au début de cette étude clinique et six mois plus tard. Les chercheurs ont pris en compte d’autres paramètres comme l’environnement proche des bébés, l’accès à l’eau potable et l’assainissement, le régime habituel des enfants et les antécédents de maladies. Au début de l’étude, il y avait 26% des enfants du groupe témoin et 37% des enfants devant suivre le régime « œuf quotidien » présentant un retard de croissance alors qu’à la fin de l’étude 29% des bébés du groupe témoin et seulement 21% du groupe « œuf quotidien » présentaient un retard de croissance. Après une prise en compte de tous les paramètres, les scientifiques ont abouti aux chiffres suivants pour le groupe ayant une alimentation quotidienne par un œuf : une diminution presque de moitié (47%) du nombre de retard de développement après six mois, un risque diminué de 74% d’avoir un poids faible, une consommation réduite de près d’un tiers (29%) d’aliments sucrés (bonbons, gâteaux, etc.).

Les auteurs de cette étude ont pu conclure qu’une alimentation à base d’un œuf par jour pour les bébés de six mois et plus contribue à réduire le retard de croissance, améliorer la croissance et éviter les risques de surpoids et d’obésité.