couverture santé universelle de l'oms

50% de la population mondiale n’a pas accès aux soins de santé essentiels

Publié le

La moitié au moins de la population de la planète n’a pas accès aux services de santé essentiels

C’est la conclusion alarmante d’un nouveau rapport de la Banque mondiale et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) exposé le 13 décembre 2017.
Chaque année un nombre considérable de familles sont plongées dans la pauvreté en raison des dépenses de santé qu’elles doivent régler directement. La couverture sanitaire universelle permettrait à chacun d’avoir accès aux services de santé dont il a besoin.

Il est à souligner qu’actuellement, 800 millions de personnes consacrent au moins 10% du budget du ménage aux dépenses occasionnées par les soins, pour elles-mêmes, un enfant malade ou un autre membre de la famille. Le niveau de ces dépenses suffit à plonger 100 millions d’entre elles dans une situation d’extrême pauvreté où elles n’ont tout au plus que 1,90 dollar par jour pour survivre.

Ces conclusions, rendues publiques dans le rapport intitulé Tracking Universal Health Coverage: 2017 Global Monitoring Report, sont parues simultanément dans The Lancet Global Health.