Actualités

Association entre cancer , densité mammaire et pollution

Publié le
Association entre cancer , densité mammaire et pollution

La pollution atmosphérique impacte le cancer du sein et la densité mammaire

Les travaux de chercheurs américains ont porté sur l’association entre le cancer et la densité mammaire dans la surveillance du risque du cancer mammaire.
Les résultats de cette étude ont conclu que la pollution atmosphérique par des particules fines (inférieures à 2,5 μm en diamètre (PM2.5)) a une influence sur la densité mammaire et c’est un facteur de risque établi dans un cancer du sein.
Cette étude a été suivi 280 mille femmes entre 2001 et 2009. Les travaux ont observé que dans les zones où il y a de la pollution atmosphérique, les femmes présentent 20% de risques d’avoir des seins de densité élevée.
La mesure de la densité mammaire est réalisée par une mammographie. Plus la densité mammaire augmente avec les tissus fibroglandulaires, plus l’exploration des masses tumorales du sein sont difficile. Lorsque la densité mammaire du sein est élevée, alors le sein comprend plus de tissus conjonctif et glandulaire, il y a alors un risque de quatre à six fois plus de développer un cancer du sein.

Selon cette étude, plus la pollution augmente plus le risque du cancer du sein augmente.

D’autre part, l’exposition à l’ozone, elle, baisse le risque de l’élévation de la densité mammaire de 3% à chaque augmentation d’unité de concentration, un mécanisme surprenant que les chercheurs ne parviennent pas actuellement à expliquer.

Cette étude américaine a été publiée dans « Breast Cancer Research » le 6 avril 2017.