Actualités

Attention aux bouffées de chaleur précoces

Publié le
Attention aux bouffées de chaleur précoces

Bouffées de chaleur précoces et risque de troubles vasculaires

Les bouffées de chaleur figurent parmi les signes de la ménopause. Cependant une étude américaine vient de révéler que les bouffées de chaleur précoces peuvent cacher un dysfonctionnement vasculaire.

Les bouffées de chaleur sont un symptôme fréquent de la ménopause, et même si elles sont désagréables, elles sont souvent ‘ignorés’. Près de 70% des femmes signalent en souffrir, avec des crises fréquentes ou sévères pour 1/3 d’entre elles.
Or cette étude indique que les bouffées de chaleur commencent souvent 10 ans voire plus avant la ménopause et qu’un lien complexe semble exister avec le risque de crise cardiaque et d’AVC.
Elle suggère même que ces bouffées de chaleur chez les femmes non ménopausées sont un signe révélateur de risque cardiaque.
Le lien n’étant plus démontré chez les femmes ménopausées.

Pour ce faire, 272 femmes âgées entre 40 et 60 ans ont été étudiées, en examinant les bouffées de chaleur et leur conséquence sur la fonction endothéliale.

Sachant que la maladie cardiovasculaire est la principale cause de décès chez les femmes, il est important de prendre en compte ce signal, et d’en informer son médecin car « les bouffées de chaleur ne sont pas seulement un symptôme désagréable, elles sont liées à la santé cardiovasculaire, osseuse et cérébrale » concluent les auteurs de l’étude.

Source : Menopause April 10, 2017 doi: 10.1097/GME.0000000000000857 Physiologically assessed hot flashes and endothelial function among midlife women