Actualités

Fromages et Sardines pour éviter la ménopause précoce

Publié le
Fromages et Sardines pour éviter la ménopause précoce

Lorsque la ménopause apparaît avant l’âge de 45 ans, elle est considérée comme précoce, ce qui représenterait tout de même une femme sur dix aux USA. La Ménopause précoce est associé à des risques élevés de complications cardiovasculaires ou d’ostéoporose.

Vitamine D et calcium pour diminuer le risque de ménopause précoce

Les chercheurs de l’université du Massachusetts (USA) ont travaillé à partir de l’étude prospective : la Nurses’ Health Study, (étude des infirmières) constituée de 116 000 femmes âgées de 25 à 42 ans, au début du suivi, en 1989.
Il ressort de cette étude que les femmes ayant le meilleur apport en vitamine D alimentaire ont un risque de ménopause précoce diminué 17%. L’apport en calcium alimentaire est associé lui à un risque nettement plus faible de ménopause précoce. Les associations étaient plus fortes pour la vitamine D et le calcium provenant des sources laitières, alors que l’utilisation élevée des suppléments n’était pas associée à un risque moins élevé.

Laitage et poissons pour prévenir la ménopause précoce

Autrement dit, consommer laitage et fromage -pour l’apport en calcium- ainsi que des produits de la mer comme le maquereau ou la sardine – pour l’apport en vitamine D – aiderait à diminuer le risque de ménopause précoce et des complications qui s’en suivent.

Source : The American Journal of Clinical Nutrition – Vitamin D and calcium intake and risk of early menopause